TV Replay

Publié par Aanil

France 2 propose, depuis le 09 janvier 2010, chaque samedi, le magazine de la rédaction "Envoyé spécial, la suite".

Envoye-special--la-suite.jpg
Envoyé spécial, la suite est un magazine de la rédaction de France 2 proposé et présenté en alternance par Guilaine Chenu et Françoise Joly tous les samedis à 14 heures, à partir du 9 janvier 2010. Avec un reportage inédit, nous allons découvrir la suite des reportages, des enquêtes ou des portraits diffusés dans Envoyé spécial le jeudi soir. Que sont devenues les personnes dont nous vous avons raconté le destin hors du commun ? Que s’est-il passé dans leur vie depuis la diffusion du premier reportage ? Comment ont évolué les conflits dont nous avons témoigné, les tabous que nous avons tenté de lever ? Chaque samedi, un invité réagira à ce nouveau reportage d’Envoyé spécial, la suite. Les téléspectateurs pourront également visionner ou revoir des extraits de reportages diffusés dans Envoyé Spécial et demander que nos équipes filment la suite. Ils pourront également nous envoyer leurs questions ou leurs remarques par courriel ou webcam.


Samedi 14 décembre 2013 à 14 heures 00 - La bataille du fait maison, 3 ans après

Un reportage de Emilie Helmbacher

En 2010, une équipe d'Envoyé Spécial révélait l'usage des micro-ondes dans certains restaurants, bien loin de l'image prestigieuse véhiculée par la gastronomie française. Au menu : des boîtes de conserve, des plats surgelés ou prêts à être réchauffés au micro-onde. Il suffisait alors de fouiller les poubelles des restaurateurs pour se rendre compte de la supercherie. Pourtant sur les cartes figurait la mention « fait-maison ».

Trois ans plus tard, Envoyé Spécial la suite reprend l'enquête. Dorénavant, 80% des restaurateurs français auraient recours à la cuisine micro-onde. Quelles sont les nouvelles recettes de l'industrie-agroalimentaire pour vendre toujours plus de plats cuisinés aux restaurants ? Quels sont leurs trucs pour camoufler le « tout fait » ?

Le sujet est devenu brûlant, à tel point que les politiques ont décidé d'encadrer le « fait maison ». Un amendement de la ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia Pinel a même été voté. Cet amendement protège-t-il le consommateur des plats déjà cuisinés et du surgelé ? D'autres pays comme l'Italie, ont eux depuis longtemps légiféré sur le surgelé dans les restaurants avec l’obligation d’indiquer sur la carte lorsqu’un produit est congelé.

En France, le label « Maître restaurateur » a été créé par l'État en 2007 afin de défendre une cuisine de qualité, faite maison. Pourtant, moins de 3000 restaurateurs ont opté pour ce label. Quelles sont ses règles d'obtention ? Le label « Maître restaurateur » est-il trop contraignant ?

Une partie de la profession résiste toujours au plats cuisinés et continue de mitonner de bons petits plats. Comment font-ils pour rester compétitifs face à ceux qui servent des plats micro-onde ?

Enquête dans les arrières cuisine de nos restaurants, là où se joue la bataille du goût.

Guilaine Chenu recevra Babette de Rozières

Commenter cet article