Télé Scope / TV Replay

Revoir un programme tv en replay et en streaming

 

 

Blog télé / Revue quotidienne de l'actualité médiatique (radio - télé - presse - internet) et culturelle (cinéma - musique - spectacles) / Blog TV

Les 40 derniers articles à lire en cliquant sur ce lien

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Page d'accueil                       Les 40 derniers articles à lire en cliquant sur ce lien


Revoir un programme tv en replay et en streaming : http://telleestmatele.tv-replay.fr/

Au sommaire du magazine de société "Faites entrer l'accusé" diffusée dimanche 24 octobre 2010 à 22 heures 10 sur France 2 :

Faites-entrer-l-accuse.jpg


Casse à la Banque de France de Toulon
Un document de Richard Vargas


146 millions de francs, 22 millions d’euros. Le casse du siècle ! Trois fois plus que Spaggiari, quelques années plus tôt à Nice, la référence, jusque-là, en matière de hold-up. Et, cette fois, c’est la Banque de France, rien moins, qui a été attaquée. Un coup de maître qui a eu lieu le 16 décembre 1992, à Toulon, sans un coup de feu, et à quelques mètres seulement du commissariat de police ! Aujourd’hui, 137 millions sont toujours dans la nature… L’histoire de ce hold-up d’anthologie est d’autant plus incroyable que tout est parti d’une simple histoire d’amour ! Ce matin-là, il est 7 heures quand Emmanuel Demaimay rentre de la Banque de France où il est gardien de nuit. Devant chez lui, deux hommes surgissent et le séquestrent pendant plusieurs heures dans son appartement, avec sa femme et son fils de six ans. Un appartement qui se transforme rapidement en QG avec l’arrivée de nouveaux gangsters. Un homme, "l’artificier", semble le chef. Il équipe Emmanuel Demaimay d’une sacoche contenant 300 grammes d’explosifs. A 17 heures, direction la Banque de France. Le gardien de nuit, transformé en bombe humaine, permet aux malfaiteurs de déjouer tous les systèmes de sécurité. En une heure, ils vident deux salles de billets usagés, et doivent même emprunter la fourgonnette de la banque pour évacuer tous les sacs. C’est le plus gros hold-up encore jamais commis en France ! Rapidement, les policiers sont persuadés que les braqueurs ont bénéficié d’une complicité interne. Les malfaiteurs étaient trop bien renseignés sur les systèmes de sécurité ; ils connaissaient par coeur le plan de la banque et les habitudes des employés… Fin décembre, des informateurs leur livrent un tuyau qui leur permet de remonter à Hélène Renaux, 39 ans. Comptable à la Banque de France, elle passe pour une employée modèle. Les policiers ont du mal à croire qu’elle puisse être mêlée à cette histoire, mais ils la placent tout de même sous surveillance. Depuis quelques mois, elle est en ménage avec Jean-Claude Lopiccolo, dit "Gino". Et Lopiccolo a de drôles de fréquentations. Il voit souvent un homme qui a déjà eu affaire à la justice, Dominique Gianonne. Et les policiers les voient monter ensemble en Lorraine pour racheter des tickets gagnants de loto et tiercé. Une manière bien connue de blanchir de l’argent dans le milieu… Petit à petit, les policiers identifient toute une bande et apprennent, grâce aux écoutes téléphoniques, qu’une remise de butin doit avoir lieu le 16 février 1993. Alors, ils passent à l’action. Au terme d’une filature difficile, sur les autoroutes du Sud, ils arrêtent un homme, Marc Armando, en possession de 3 200 000 francs. Dans le même temps, en plus d’Hélène Renaux, Lopiccolo et Gianonne, quatre hommes, René Bombace, Gianfranco Cascioni, Jean Chiari et Dominique Bernardini sont également arrêtés. Mais l’opération ne permet aux policiers de mettre la main que sur 9 millions de francs, une toute petite partie du butin. En garde à vue, Hélène Renaux leur raconte tout. Elle a commencé à fréquenter Lopiccolo six mois avant le casse. Il lui a présenté René Bombace. Une "grande gueule" de La Ciotat, qui s’est mis à rêver de hold-up quand il a appris qu’Hélène travaillait à la Banque de France. Elle s’est prise au jeu et s’est procuré les plans de la banque et des systèmes de sécurité. Tandis que Bombace cherchait des professionnels pour monter le coup. Les "Corses" refusent. Et c’est Marc Armando, un petit truand qui accepte l’affaire. Armando reconnaît son rôle, jusqu’à tout endosser sur ses épaules. Mais il dédouane ses coaccusés. Devant les policiers et le juge, comme aux assises, il ne cessera évoquer de mystérieux "hommes en noir" qui auraient été au-dessus de lui. Une piste vraisemblable, tant les accusés font figure de petites frappes pour un casse aussi abouti. Au procès, c’est bien sûr Hélène Renaux, la taupe, qui attire toute l’attention. Cette femme brillante et intègre, engagée en faveur des enfants roumains quelques années auparavant, passionne. Elle ? Le casse du siècle ?... Ses avocats, ne peuvent pas minimiser son rôle, sachant qu’elle a elle-même l’idée de prendre Demaiamy, le gardien de nuit, comme otage. Quand celui-ci raconte son calvaire à la barre, l’effet est désastreux sur les jurés. Ils prononcent des peines lourdes, de 8 à 18 ans de prison. 14 ans pour Hélène Renaux et son amant, Lopiccolo. Deux amoureux, que la prison n’a pas séparés. Leur peine achevée, ils coulent aujourd’hui des jours paisibles au Brésil. Et le reste du butin n’a jamais été retrouvé ! Intervenants


Intervenants :

Marie-Ange Coignat, employée de la Banque de France (1981-2006)
Le commissaire Frédéric Peyran, PJ de Toulon
Maître Paul-Albert Iweins, avocat de la Banque de France
Emmanuel Demaimay, gardien de nuit
Le commissaire divisionnaire Georges Bonnefont, PJ de Toulon
Jean-Claude Bonnico, journaliste, Var Matin
Claude Ardid, journaliste
L’inspecteur Paul Boulanger, PJ de Toulon
Le commissaire Jean-Paul Bonnet, BRI de Marseille
L’inspecteur Daniel Becking, BRI de Marseille
Jacky Laurent, journaliste, Var Matin
Maître Virginie Pin, avocate d’Hélène Renaux
Marie- Antoinette Rossi, psychologue
Maître Frédéric Monneret, avocat de Marc Armando
Maître Jean Claude Guidicelli, avocat de René Bombace
Pierre Cortes, avocat général.

Dimanche 24 octobre 2010 7 24 /10 /Oct /2010 09:09
- Publié dans : France Télévisions - Par Aanil - Ecrire un commentaire
Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Revoir un programme tv en replay et en streaming

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés