TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Faites entrer l'accusé" diffusée dimanche 18 avril 2010 à 22 heures 30 sur France 2 :

Image Hosted by ImageShack.us
Le Lord assassiné

Un document inédit d’Anne Gautier


Lord Anthony Ashley Cooper, comte de Shaftesbury a été assassiné à l’âge de 66 ans. Descendant d’une éminente famille de l’aristocratie anglaise, démissionnaire de la Chambre des Lords, il fréquentait assidûment les bars à hôtesses de la Côte d’Azur. Un homme à femmes. Des femmes qui appréciaient surtout… son portefeuille. Il en est mort, son corps balancé dans une décharge publique.

Depuis le 4 novembre 2004, personne n’a de nouvelles de Lord Ashley Cooper. A la PJ de Nice, on juge sa disparition inquiétante. Il est en instance de divorce avec sa femme Jamila, qu’il veut quitter pour une nouvelle conquête. Les médias anglais, attirés par la réputation sulfureuse du Comte, débarquent en masse sur la Croisette. Les policiers reconstituent son emploi du temps. Dans la nuit du 3 au 4 novembre, il est descendu au Noga Hilton, un hôtel cannois, avant de se rendre en taxi chez sa femme. Jamila confirme. Le comte est bien passé, mais en coup de vent, avant de repartir pour l’aéroport. Elle précise qu’il était dans un état lamentable. Les policiers tiquent. Au Noga Hilton, personne n’a évoqué ce détail. Ils décident de la placer sur écoute.

Le 21 février 2005, alors que Jamila est hospitalisée à Cannes pour une dépression nerveuse, elle reçoit un coup de fil de sa soeur Naïma. Elle lui confie qu’elle a des révélations à lui faire. Les policiers sentent que c’est le moment de l’interpeller. Ils la placent en garde à vue. Stratégie payante puisque Jamila passe aux aveux. Elle révèle que le 4 novembre, son frère Mohamed se trouvait à Cannes. Eméché, il s’est disputé avec le comte, puis l’a étranglé, avant de se débarrasser du corps. Les policiers ont du mal à croire à une simple bagarre d’ivrognes. Et pour eux, Jamila n’a pas été une simple spectatrice. Elle avait tout intérêt à faire disparaître son époux avant le divorce. Problème, Mohamed réside en Allemagne. Il faut attendre son extradition pour confronter sa version. Jamila est écrouée. En fouillant le passé de Jamila et Mohamed, les policiers découvrent l’enfance difficile des M’Barek, victimes de la tyrannie d’un père alcoolique. Un père qui finit par les abandonner après un déménagement en Tunisie. Les sept frères et soeurs et leur mère connaissent la misère. A 17 ans, Jamila devenue une jolie jeune fille, est partie vivre à Saint-Tropez où elle a épousé un riche industriel dont elle a ensuite divorcé. En 2002, elle a rencontré Lord Shaftesbury. Prêt à toutes les folies pour satisfaire ses "conquêtes", il lui a fait vivre la vie dont elle rêvait, l’épousant la même année. Les policiers truffent le parloir de Jamila de micros. Lors d’une visite de sa soeur Naïma, ils entendent Jamila révéler qu’elle est complice car elle a bougé le corps. Elle a même donné de l’argent à Mohamed. Elle aurait donc commandité un assassinat. La thèse tient d’autant plus qu’en épluchant ses comptes, les policiers découvrent que Mohamed a épongé du jour au lendemain plusieurs dizaines de milliers d’euros de dettes fin 2004.

En avril 2005, le corps du Comte est retrouvé dans un ravin du vallon de la Rague. Quand les policiers peuvent enfin interroger Mohamed, il nie d’abord tout en bloc. Acculé, il finit par reconnaître qu’il a étranglé le Lord au cours d’une bagarre d’ivrognes. Il se serait débarrassé tout seul du corps. Sa soeur n’y serait pour rien. Pour s’y retrouver parmi toutes les versions, une reconstitution est organisée en juin 2006. Seul, Mohamed met près de trois heures à transporter le corps jusqu’à la voiture. Son scénario ne tient pas. Jamila et Mohamed sont donc renvoyés ensemble devant les assises pour répondre de l’assassinat de Lord Shaftesbury. Le procès s’ouvre en mai 2007 à Nice. Jamila plaide l’innocence et Mohamed l’accident. Mais la diffusion des écoutes au parloir a un effet dévastateur pour la défense. Jamila et Mohamed sont condamnés à 25 ans de prison. En appel, la peine de Jamila est finalement réduite de 5 années.


Intervenants :

Maître Thierry Bensaude, avocat de Lord Anthony Ashley Cooper
Maître Philippe Soussi, avocat de la famille Ashley Cooper
Catherine Bonnici, juge d’instruction
Nadia Orch, dernière compagne de Lord Anthony Ashley Cooper
Frances Ashley Cooper, soeur de Lord Anthony Ashley Cooper
Capitaine Pierre Batty, PJ de Nice
Commandant fonctionnel Alain Brunache, PJ de Nice
Commandant Denis Richard, directeur d’enquête à la PJ de Nice
Didier Chalumeau, journaliste, Nice-Matin
Randall Colin, journaliste, Daily Telegraph
Maître Thierry Bensaude, avocat de Lord Anthony Ashley Cooper
Cylvia, voyante
Maître Franck De Vita, avocat de Jamila M’Barek
Fatima M'Barek, soeur cadette de Jamila et Mohamed
Elisabeth de Franceschi, experte psychanalyste
Naïma M'Barek, soeur cadette de Jamila et Mohamed
Roger Nahon, enquêteur de personnalité
Maître Mélanie Junginger, avocate de Mohamed M’Barek
Pascale Robert-Diard, journaliste, Le Monde.

Commenter cet article