TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire de l'émission "Faites entrer l'accusé" diffusée dimanche 06 juin 2010 à 23 heures 20 sur France 2 :

Image Hosted by ImageShack.us


Pierre Bodein, dit "Pierrot le fou"

Un document de Agnès Hubschman

Pierre Bodein, dit "Pierrot le fou", braqueur multirécidiviste, a passé plus de 35 ans enfermé, entre la prison et l'hôpital psychiatrique. Et à chaque condamnation, cette même question : est-il accessible à la justice ou est-il fou ? Libéré en conditionnelle au printemps 2004, Pierre Bodein est aujourd'hui accusé du pire : le viol, et l'assassinat de deux adolescentes de 11 et 14 ans, et d'une femme de 38 ans. Elles s'appelaient Jeanne- Marie, Julie et Hedwige. Faites entrer l'accusé raconte comment la mise en cause de Pierre Bodein dans ces trois affaires remet la problématique de la récidive au coeur du débat. Comment apprécier la dangerosité d'un criminel ? Comment prévoir qu'un homme, jusqu'ici condamné pour des braquages et des tentatives de meurtres, va, un jour peut-être, se transformer en criminel sexuel, assassin d'enfants ?


Avec la participation de :

Marie-Martine Kegelin, mère de Jeanne-Marie ;
Christophe Neidhart, journaliste France 2 (Strasbourg) ;
Marine Jobert, journaliste RTL (Strasbourg) ;
Me Jean Pierre Wallerand de Saint Just, avocat de la famille Kegelin ;
Me Eric Braun, avocat de Vanniers ;
Me Olivier Zaiger, avocat de Vanniers ;
Françoise Scharsch, mère de Julie ;
Jean-Claude Scharsch, père de Julie ;
Frédéric Bierry, maire de Schirmeck ;
Me Eric Lefèbvre, avocat de Vanniers ;
(personnage anonyme), ancien ami de Pierre Bodein ;
Me Olivier Charles, avocat de Pierre Bodein ;
Henri Brunner, expert psychiatre ;
Laurent Mazurier, journaliste (France 3) ;
Me Laurent Hincker, ancien avocat de Pierre Bodein ;
Danièle Meyer, Maire de Rhinau ;
Me Thierry Moser, avocat de la famille de Julie Scharch ;
Serge Bornstein, expert psychiatre ;
Jean-Marie Huet, directeur des affaires criminelles et des grâces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article