TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire du magazine "Des Racines et des Ailes", diffusé mercredi 25 septembre 2013 à 20 heures 45, sur France 3 :

Passion-patrimoine-Sur-le-Rhone-et-ses-affluents.jpg


Passion patrimoine : Sur le Rhône et ses affluents

Un film de Saléha Gherdane - Eclectic Production

C’est le plus puissant des fleuves français. Du sommet des Alpes, où il prend sa source, jusqu’aux espaces sauvages de la Camargue, le Rhône parcourt 812 kilomètres. Cisaillé par des affluents au régime souvent torrentiel, il traverse lacs, montagnes, plaines et vallées. À l’image des territoires qu’il parcourt, ce fleuve aux multiples facettes regorge de richesses patrimoniales.

Le Rhône a longtemps été une frontière réputée infranchissable. Au Moyen-Âge, cet axe stratégique entre Europe du Nord et Méditerranée est sous le contrôle de nombreux châteaux forts répartis tout au long de ses rives. En Ardèche, la famille ARNAUD restaure le Château de Châteaubourg, une citadelle du XIIe siècle baignée par les eaux du fleuve. L’occasion de découvrir les trésors d’architecture médiévale de la vallée du Rhône.

Mais le Rhône, c’est d’abord un patrimoine naturel exceptionnel. Aux confins de la Suisse, de la Savoie et de l’Ain, Pierrot emmène ses amis pour une randonnée en kayak, à la découverte du Rhône sauvage. Entre les plateaux de Savoie et les immenses falaises du Haut-Jura, les rives du fleuve réservent de belles surprises à nos kayakistes. Ici, le Rhône a façonné des paysages fantastiques : des gorges spectaculaires, des îles, des forêts alluviales et d’anciens bras qui apparaissent et disparaissent au gré des crues.

C’est sur ce patrimoine que veillent Jean-Michel OLIVIER et ses équipes du CNRS. Autrefois aménagé pour produire de l’électricité ou permettre la navigation, le Rhône est aujourd’hui en pleine mutation. Un programme de restauration unique en Europe est mené par les scientifiques pour rendre au fleuve son aspect sauvage.

Le Rhône, c’est également une terre de saveurs. Considérée comme le premier verger de France, la vallée du Rhône possède une longue tradition fruitière. Alain MILLIAT fabrique des jus et des nectars de fruits naturels. De Lyon à la Drôme, il nous entraîne dans sa quête du fruit d’exception car ses jus d’abricots Bergeron et de pêches Ferlay séduisent désormais les plus grands chefs.

Plus au sud, à Orange, Olivier PALLIER nous offre une vision tout à fait inédite du Rhône. Chaque jour, depuis le cockpit de son Mirage 2000, ce pilote de chasse voit le fleuve comme un repère. Olivier n’a jamais les pieds sur terre. Avec sa femme Natacha, il a choisi d’habiter dans le port de Beaucaire, à bord du Vixit : le plus vieux bateau à coque en fer de France. Pour célébrer les 150 ans de leur péniche, Olivier et Natacha nous convient à un voyage jusqu’en Avignon.

Au sud de Lyon, l’Isère est un affluent du Rhône qui a fait les beaux jours de l’industrie du cuir. Dès le XIVe siècle, les tanneurs s’installent à Romans-sur-Isère. Puis, à partir de 1850, la ville devient capitale de la chaussure de luxe. Depuis deux siècles, la tannerie Roux élabore des cuirs selon des méthodes traditionnelles pour les plus grands noms de la maroquinerie. Grâce à ce savoir-faire préservé, de jeunes passionnés ont décidé de relancer la chaussure de luxe « made in Romans » .

Sur la Durance, au cœur des Hautes-Alpes, Denis FURESTIER et son association font revivre l’histoire des radeliers. Ces marchands de bois transportaient alors sapins et mélèzes jusqu’aux grandes villes de la Méditerranée en se servant de la seule force de la rivière. Un périple de plus de 300 kilomètres qui se faisait souvent au péril de leur vie. À bord de radeaux qu’ils ont eux-mêmes construits, Denis et ses amis se lancent dans les eaux bouillonnantes de la Durance, sur les traces des anciens radeliers.

Commenter cet article