TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, lundi 24 février 2014 à 20 heures 45, le documentaire rééalisé par Claire Lajeunie et Julie Zwobada "Ensemble, c'est mieux".

Ensemble--c-est-mieux.jpg


Echange de services ou de savoirs, entraide entre générations, nouveaux commerces... Aujourd'hui, partout en France, de nouvelles solidarités voient le jour. Au départ de chaque réseau solidaire, il y a un citoyen qui s'engage.


Ce documentaire raconte le quotidien d'hommes et de femmes qui ont décidé d’agir en bas de chez eux, dans leur ville, dans leur quartier.

« L’Accorderie » a été créée il y a trois ans à Chambéry, une communauté humaine où l’on apprend à s’entraider gratuitement, en fonction des compétences de chacun. Ariel élève seule ses deux filles, elle a besoin aujourd’hui de « l’Accorderie » pour soulager son quotidien. Thida, elle, propose ses talents de cuisinière pour réussir à organiser, sans argent, une belle fête pour les 18 ans de sa fille.

A Saint-Nazaire, Cédric, un caviste de 35 ans lance un nouveau mouvement : « Les Incroyables Comestibles ». Son pari : installer dans la ville des potagers en libre service où chacun peut se servir en légumes et en fruits selon ses besoins… pour redonner le goût de manger local tout en rapprochant les voisins.

Jacques-Henri, Yann et Nicolas font partie de ces Français qui pensent que l’entraide est une solution à la crise. A Paris, ces étudiants en école de commerce ont eu une idée originale : récupérer des costumes auprès de particuliers pour en faire don à des demandeurs d’emplois. Et leur redonner confiance le jour de l’entretien d’embauche. Pour leur association, « La Cravate Solidaire », ils ont choisi comme devise : « L'habit ne fait pas le moine, mais il y contribue ».

Conséquence de la crise, les Français ne se sont jamais sentis aussi seuls. A Reims, l’association « Ensemble2générations » propose de faire vivre un sénior et un jeune sous le même toit. Une colocation d’un genre nouveau qui fait de plus en plus d’adeptes. Yolande a 77 ans et s’apprête à vivre avec Rodin, un jeune étudiant en classe préparatoire.

A Mulhouse, il existe un lieu unique en son genre, un magasin où l’argent n’existe plus. Une caverne d’Ali baba où n’importe quel citoyen peut prendre trois objets de son choix et repartir sans rien payer. Aux commandes de cette échoppe, Mireille, une ancienne chômeuse devenue bénévole. Le magasin ne désemplit pas…

« Ensemble, c’est mieux » est un film optimiste qui rend compte d’une nouvelle réalité : aujourd’hui la solidarité, c’est l’affaire de tous.

Commenter cet article