TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 25 avril 2014 à 20 heures 45, le magazine de découvertes présenté par Tania Young "Faut pas rêver".

Patagonie--de-glace-et-de-feu.jpg

Patagonie, de glace et de feu


C’est la terre de tous les superlatifs ! La Patagonie, grande comme deux fois la France, s’étire sur le cône sud de l’Argentine et du Chili, offrant des paysages d’une beauté puissante. Des montagnes, des glaciers, des fjords, des volcans, des lacs et des rivières se succèdent dans une palette de couleurs incomparables et des jeux de lumière uniques au monde. Ce soir, Tania Young s’immerge dans ces décors à couper le souffle, à la rencontre de ceux qui y vivent. C’est à Caleta Tortel, à l’une des extrémités de la route australe chilienne, qu’elle rencontre ce peuple patagon, habitué aux rigueurs du climat et à l’isolement. Car ce qui caractérise la Patagonie, c’est la force des éléments et la façon dont l’homme parvient à les dompter.

A travers les reportages, nous assisterons tout d’abord aux retrouvailles émouvantes d’une bande de copains sur les pentes du Fitz Roy, pour revivre une ascension effectuée trente ans plus tôt. Puis nous partagerons le quotidien des « gauchos », ces bergers qui se déplacent au rythme des saisons, sous l’œil d’un photographe amoureux fou de la Terre de Feu. Dans des conditions climatiques très changeantes, nous suivrons les meilleurs « mushers » d’Amérique du Sud dans une course de chiens de traîneaux… haletante ! Située sur la Ceinture de Feu, la Patagonie possède les volcans parmi les plus actifs au monde… Essayer d’en comprendre les mécanismes, c’est la tâche d’Alvaro, le vulcanologue. Et enfin, nous prendrons de l’altitude pour jouer avec le vent. L’un des meilleurs pilotes de planeur au monde en a fait son allié : Jean-Marie Clément, toujours en quête de records, va nous prendre sous son aile pour surfer sur le toit des Andes… tel un condor !

Ce soir, Faut pas rêver vous offre un voyage en Patagonie inoubliable.


RETOUR AU FITZ ROY
Un reportage de Bertrand Edel et Laurent Desvaux
Une production France Télévisions - Faut pas rêver 2014

C’est une histoire de retrouvailles… Celles de trois alpinistes argentins qui reviennent sur le terrain de leur exploit après 30 ans d’absence, dans le cadre grandiose des Andes de Patagonie. Au début des années 80, à l’âge de 25 ans, Marcos, Peta, Alberto et Eduardo (disparu depuis) sont parvenus, après 4 mois d’efforts, au sommet de l’une des montagnes mythiques de la planète : le terrible Fitz Roy… Un sommet de légende. Du haut de ses 3375 mètres, cette dent de granite recouverte de glace est réputée depuis toujours pour ses terribles conditions météo.

Pour fêter cet anniversaire, le groupe d’amis s’est donc retrouvé au pied du Fitz Roy avec un objectif : s’approcher au plus près du sommet pour réveiller les souvenirs de cette ascension qui a marqué leurs vies. Trois jours de randonnée, trois jours de souvenirs, trois jours d’émotion, dans le décor époustouflant du massif du Fitz Roy qui, à cette occasion, a laissé derrière lui sa réputation de montagne terrifiante. Le Fitz, comme on le surnomme là-bas, a offert à nos trois héros un ciel bleu limpide, comme rarement la Patagonie peut en offrir dans ce secteur de la Cordillère des Andes.


RENDEZ-VOUS AU BOUT DU MONDE
Un reportage de Sandrine Leonardelli et Patrick Méheut
Une production France Télévisions - Faut pas rêver 2014

Rodrigo est né au Chili mais il a grandi en banlieue parisienne, sa famille s’est réfugiée en France après le coup d’état de Pinochet. Pendant toute son enfance, il ne connaissait le Chili qu’à travers les histoires que lui racontaient ses parents. Quand des années plus tard, il est rentré de son exil, il a trouvé la Terre de Feu.

Depuis, il y revient tout le temps. C’est son Chili à lui. C’est aussi le bout du monde, le vrai, une terre où la lumière est insolente, le vent tourbillonnant et les gens des poètes. Au fil des rencontres, Rodrigo cherche à comprendre comment cette terre façonne ses habitants, parmi lesquels les célèbres « gauchos », et pourquoi elle le fascine autant.


COURSE AU SOMMET
Un reportage de Anne-Charlotte Gourraud et Gwenlaouen Le Gouil
Une production Cargo Culte Productions 2014

Une grande première sur les sommets de la Cordillère des Andes. A 2 000 mètres d’altitude, pendant trois jours, les meilleurs « mushers » de Patagonie et leurs attelages vont parcourir des centaines de kilomètres sur les pentes de l’un des derniers volcans actifs du Chili. Ces mordus du traîneau sont Argentins, Brésiliens, Chiliens ou Allemands. C’est d’ailleurs Konrad, un ancien pilote de l’armée allemande, qui a eu l’idée de cette course folle. Tombé amoureux de cette région et de sa forêt millénaire, il a tout quitté il y a sept ans pour s’installer ici avec ses chiens. Konrad, le doux givré, n’avait qu’une idée en tête : se lancer aux commandes de son attelage, à la conquête des sommets patagoniens. Cette année, il est en passe de réaliser son rêve. Plus qu'une course, c’est une aventure humaine, un défi lancé au volcan.


CHASSE AU TRESOR SUR LE VOLCAN
Un reportage de Sandrine Leonardelli et Patrick Méheut
Une production France Télévisions - Faut pas rêver 2014

Alvaro est vulcanologue, il travaille pour le service national de surveillance des volcans. Son travail est de définir des zones de danger, c’est-à-dire les zones à évacuer en cas d’éruption. Pour cela il étudie les éruptions récentes ; en termes géologiques, celles des 15 000 dernières années. En cette fin d’été, Alvaro part en expédition sur l’Hudson, le volcan le plus dangereux de tout le sud des Andes. Il le soupçonne d’être à l’origine d’une catastrophe qui aurait chassé les populations de la zone il y a 7 000 ans. Pour le prouver il doit se rendre au pied du versant est du volcan, où personne n’est allé depuis plus de vingt ans, sauf Guillermo, un des quatre habitants de la région. C’est lui qui servira de guide à Alvaro dans la quête de ce trésor… de géologue.


SOUS LES AILES DU CONDOR
Un reportage de Anne-Charlotte Gourraud et Mathieu Despiau
Une production Cargo Culte Productions 2014

"En Patagonie, le vent est roi". Au nord de la province du Neuquen, des fous volants vivent au quotidien cette maxime. A San Carlos de Bariloche, en Patagonie argentine, l'espace aérien est quasiment vierge de tout contrôle. Une aubaine et un formidable terrain de jeu pour les pilotes de planeurs. Chaque année, au mois de novembre, à la saison des vents, un français se joint à cette bande de joyeux drilles. Jean-Marie Clément est l’un des meilleurs pilotes de vol à voile au monde. C'est dans les Andes qu'il empile les records: des vols à plus de 200 km/h de moyenne, des milliers de kilomètres parcourus en une seule journée, toujours sans moteur. Les vents qui frappent la Patagonie lui permettent de "surfer" bien au dessus de la cordillère, jusqu'à 7 000 mètres d'altitude. Alors trois mois par an, Jean-Marie prend ses quartiers sur le petit aérodrome de Bariloche. Des pilotes du monde entier viennent y suivre les cours de son école, l’école des records…

Commenter cet article