TV Replay

Publié par Aanil

France 3 propose, mercredi 19 février 2014 à 20 heures 45, "Le Grand Tour".

Du-Quebec-a-la-Louisiane-quand-l-Amerique-etait-franca.jpg


LE GRAND TOUR : La culture est une aventure, une épopée, un périple qui va bien au-delà des frontières. Entre mythe et réalité, tradition et modernité, Patrick de Carolis nous invite à le suivre pour faire de la culture un grand voyage. En l’accompagnant dans ce "Grand tour" de la connaissance, nous allons emprunter les chemins de ces jeunes aristocrates du XVIIIe siècle qui parcouraient l’Europe à la recherche du beau et du vrai pour parfaire leur éducation. "Le Grand Tour" de Patrick de Carolis s’inscrit dans cette perspective en englobant dans sa démarche toutes les civilisations, tous les pays, toutes les cultures pour mieux comprendre le monde.


Du Québec à la Louisiane : quand l'Amérique était française


Ce nouvel opus du Grand Tour vous raconte l'aventure exceptionnelle de la Nouvelle-France. Nous partons sur les traces de ces explorateurs français qui ont conquis près des deux tiers de l’Amérique du Nord.


Au XVIe siècle, le Nouveau Monde est un enjeu pour les grandes puissances européennes. François 1er en est pleinement conscient. Lors d’une visite au Mont-Saint-Michel, il fait la connaissance d’un explorateur français, Jacques Cartier. C’est une rencontre décisive. Sous son impulsion la France se lance alors dans une magnifique épopée, celle des Français en Amérique. Le navigateur malouin n’est pas le seul personnage clé de cette aventure. Celui qui va véritablement implanter une colonie au Québec, c’est Samuel de Champlain. La Nouvelle-France prendra ensuite un élan considérable avec Louis XIV et les « filles du Roy ». Âgées de 16 à 25 ans, elles sont pour la plupart orphelines ou d’origine modeste. Ces femmes vont peupler le territoire.

L’équipage de Samuel de Champlain est émerveillé par la beauté du paysage lorsqu’il aperçoit le Golfe du Saint-Laurent. Le Grand Tour vous emmènera à la découverte des baleines et des bélugas qui vivent dans ces eaux.

En 1603, il arrive à Tadoussac. Nous verrons comment il s’allie aux Amérindiens, comment il fonde la colonie sur le commerce de la fourrure et notamment celle des castors. Nous irons au cœur des forêts canadiennes à la découverte de ces rongeurs.

Nous marcherons aussi dans les pas de ces « filles du Roy ». Le Grand Tour vous invite à la rencontre de l’une de leurs descendantes sur l’île d’Orléans. Nous nous rendrons également dans la maison Saint-Gabriel à Montréal où certaines d’entre elles ont été accueillies.

Nous décrypterons la « parlure québécoise » avec le jeune conteur Fred Pellerin, coqueluche des Canadiens. A travers ses spectacles, il se bat pour préserver la langue française.

Après le Québec, une nouvelle aventure commence, celle de la Louisiane. En 1682, René-Robert Cavelier de la Salle descend le Mississippi et parvient à son embouchure. Près de quarante ans après, l’explorateur et gouverneur Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, fonde la Nouvelle-Orléans, baptisée ainsi en hommage au régent le Duc Philippe d’Orléans. Militaires, aventuriers, mais aussi forçats et prostituées viendront s’y installer. Au milieu du XVIIIe siècle, plusieurs Acadiens du Canada trouveront également refuge en Louisiane après avoir été chassés de leur terre par les Anglais.

Le Grand Tour vous fera découvrir le « French Quarter », la cathédrale Saint-Louis et le restaurant « Chez Antoine ». Ils sont autant de témoignages de l’héritage français à la Nouvelle-Orléans. Nous verrons comment l’exotisme et la beauté de cette ville ont toujours fasciné les écrivains américains. A l’occasion des 170 ans de l’église Saint-Augustine, nous rencontrerons des descendantes de gens de couleur libres. Cette caste méconnue a joué un rôle important dans le développement culturel de la ville et notamment l’opéra.

La traite des Noirs va fournir la majeure partie de la main-d’œuvre servile à la Louisiane. Le Grand Tour vous ouvrira les portes de l’une des dernières plantations créoles françaises, la « Laura Plantation », mais aussi de son héritière, la plantation Columbia. Ces plantations ont joué un rôle clé dans la naissance d’un genre musical célèbre : le jazz.

Le Grand Tour vous emmènera ensuite en pays cajun, là où se trouve la majorité des francophones de Louisiane. C’est dans le sud de la région, le long des bayous et des prairies, que se sont établis les Acadiens.

LA RENCONTRE DU « GRAND TOUR »

Dans ce neuvième épisode de la série du Grand Tour, Patrick de Carolis rencontre André Manoukian. Ce musicien chevronné, féru de jazz, nous fera découvrir l’histoire de cette musique. Nous nous rendrons à « Congo Square », puis sur la « Frenchmen Street » et dans une salle de concert de la Nouvelle-Orléans. Au piano, c’est accompagné d’artistes louisianais qu’il réalisera un « bœuf » pour le Grand Tour.

Commenter cet article