TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 13 septembre 2013 à 20 heures 45, le magazine de la mer "Thalassa".


Label Normandie


Thalassa vous propose un voyage en Normandie, une région qui offre des identités maritimes variées et un certain art de vivre, comme une marque ou un label « Made in Normandie ». Les paysages du Cotentin, du Calvados et de la Seine-Maritime recèlent des trésors naturels et humains à découvrir ou à redécouvrir au fil des rencontres.

Cette navigation nous conduit d’abord chez des anges gardiens qui veillent sur la baie du mont Saint-Michel dans un émerveillement quotidien.

Puis, dans les rues du Havre, rencontre avec des jeunes venus du monde entier ; ils découvrent un patrimoine insolite et contemporain.

Sur les hauteurs des grandes falaises de craie qui dominent la Manche, des amoureux de la mer sont prêts à tout pour leur vue imprenable, au risque de tout perdre.

Dans le fantastique décor de l’archipel de Chausey, même les homards affirment leur identité normande pour le plus grand bien des pêcheurs… et des consommateurs.

Un voyage de dunes en falaises, baigné par les eaux de la Manche, de la Côte Fleurie à la Côte d’Albâtre.


LES ANGES DE LA BAIE
Reportage : Beatrice Berge, Jean-Christophe Cheneau
Production France 3 – Thalassa

Lorsque l’on met un pied dans la baie du mont Saint-Michel, on entre sans le savoir dans un monde de magie.

Un pays mystérieux où il n’y a pas de limite entre la terre, la mer, et le ciel... Un univers fantastique où vivent des anges amoureux du lieu...

Nous en avons croisé quelques-uns déguisés en humains :

- Un enfant du pays devenu guide de la baie et qui passe ses jours et ses nuits à parcourir son espace de liberté ;
- Un photographe qui, depuis 12 ans, mitraille le petit triangle se trouvant dans sa ligne de mire ;
- Un ornithologue au paradis des oiseaux migrateurs ;
- Un policier qui aime les rondes du matin, quand le mont lui appartient ;
- Un archéologue qui lit la vie des pierres moyenâgeuses ;
- Des moines et moniales qui vivent leur sacerdoce entre terre et ciel au milieu de la foule ;

Et, pour sauver les hommes et les âmes égarés, un archange et un dragon rouge et jaune...


VUES SUR MER
Une reportage de Véronique Nizon, André Laffont, Christian Auxemery, Raoul Fernandes
Une production France 3 - Thalassa

Leurs maisons ont une vue imprenable sur le dégradé de verts de la Manche. Ces propriétaires ont choisi de vivre au plus près du rivage, sur le haut des falaises du pays de Caux ou bien sur les dunes du Cotentin. Amoureux du bord de mer, ils n’échangeraient pour rien au monde leur petit coin de paradis même s’ils savent qu'ils vivent sur un territoire mouvant, menacé par l’érosion.

Car le littoral de Normandie recule inexorablement. Le phénomène est naturel et connu depuis toujours. Sous l’effet des vagues, de la pluie, du gel ou du dégel, les falaises de craie du pays de Caux s’effondrent régulièrement. Dans le Cotentin, ce sont les tempêtes qui dévorent les dunes.

En dépit du risque de tout perdre un jour, ces habitants de la côte profitent de chaque moment qui passe. Les scientifiques, eux, mesurent régulièrement le recul du littoral sans réussir toutefois à prévoir quand il se produira ni où il se produira.


GÉNÉRATION LH
Reportage : Sophie Morand, André Laffont, Patrick Méheut
Production France 3 – Thalassa

Le Havre est un port à la beauté étrange. Un mélange de douceur de vivre en bord de mer, d’immenses porte-conteneurs en provenance du monde entier et d’architecture de béton signée Auguste Perret.

Mais aujourd’hui, Le Havre se détache de cette image de cité austère et industrielle, de ville rasée puis reconstruite. Le Havre se métamorphose. Le Havre attire.

Désormais, on ne vit plus au Havre, on vit à « LH ». Deux initiales qui sonnent comme un clin d’œil et une fierté locale. Pour mieux comprendre cette mutation, nous irons à la rencontre d’anciens et de nouveaux Havrais.

Nous emboîterons le pas à Marius, un étudiant germano-américain, installé sur d'anciens quais du port, qui a choisi le cursus bilingue et tourné vers l’Asie de Sciences Po le Havre. Il pose son regard d’étranger sur cette ville en mouvement.

Nous suivrons Thomas, un Breton féru d’histoire qui vient de décrocher un poste dans le patrimoine. Il nous fait partager sa passion pour l’architecture d’avant-garde de cette ville.

Rencontre aussi avec Alix, un créateur, et ses amis graffeurs et colleurs d’affiches d’un nouveau genre, à la découverte d’un Havre artistique et inspirateur.


LES PINCES DU COTENTIN
Reportage Antoine Mora, Christian Auxemery
Production France 3 – Thalassa

Au large de Granville, il existe un territoire maritime que les spécialistes appellent « le berceau du homard ».

Dans les archipels de Chausey ou des Minquiers, les crustacés grandissent sous les cailloux et on les attrape au casier. Une pêche réglementée et qui a peu d'impact sur l'environnement.

Souvent appelé homard breton, homard bleu ou européen, le crustacé capturé au large de la péninsule porte désormais l'appellation de « homard MSC Jersey Cotentin ».

Les bonnes pratiques de pêche lui ont permis d'obtenir un écolabel, c'est-à-dire une certification de pêche durable. Une reconnaissance que les pêcheurs normands partagent aujourd'hui avec ceux de Jersey, attestant de l'entente cordiale entre les deux communautés travaillant sur cette mer commune.

Depuis cette année, le crustacé se distingue à la criée ou chez les poissonniers par son élastique portant la mention MSC : Marine Stewartship Council, un écolabel mondialement reconnu et attestant d'une bonne gestion des mers.

Pour leur nouvelle vie, les pinces du Cotentin entendent bien faire parler d'elles au-delà des frontières…


VACANCES NORMANDES
Un reportage de Béatrice Berge, Olivier Bonnet
Production France 3 – Thalassa

Tout a commencé dans les années 1820, lorsque les docteurs anglais ont décrété que les bains de mer étaient bons pour la santé. Ce sera l’acte de naissance d’un formidable patrimoine architectural dédié aux vacances en Normandie.

Certains choisiront de s’offrir quelques jours à l’hôtel. Comme au Grand Hôtel de Cabourg où l’un des tout premiers clients a imprimé sa trace : Marcel Proust y aurait en effet écrit quelques belles pages d'À la recherche du temps perdu. Depuis trente-cinq ans qu’elle y travaille, Sylvie, la femme de chambre du troisième étage, en a vu passer de toutes les couleurs.

Autre mode de vacances, la maison de famille. Deauville est, dit-on, le 21e arrondissement de la capitale et le « Tout Paris » occupe les plus belles villas de la Côte Fleurie. C’est le cas de « Roxelane » que Martine Dassault connaît depuis toujours, et à laquelle elle a redonné une âme.

Et puis, certains veinards ont une cabine sur les fameuses planches de Deauville. La famille Lucas loue la cabine 66 depuis 1965 : près de 50 étés à se retrouver devant ces 3 m2. Un bonheur qui passe d’une génération à l’autre.

Commenter cet article