TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 17 janvier 2014 à 20 heures 45, le magazine de la mer "Thalassa".


Bretagne : la promesse des îles


Du côté où le soleil se couche, le territoire français se brise en une myriade d’îles baignées par la Manche ou l’Atlantique. 797 terres émergées dont 15 seulement, les îles du Ponant, sont habitées à l’année. Des îles et îlots de toutes les tailles qui recèlent des sites d'une beauté exceptionnelle, des recoins secrets, des natures préservées, et un mode de vie authentique, imprégné de cette culture séculaire du monde marin.


L’aventure se joue au printemps, à la fin de l’hibernation. C’est une période charnière entre la « morte saison », qui favorise l'isolement des insulaires, et la saison estivale, que beaucoup nomment ici « le grand débordement ». Au printemps, l’activité reprend doucement mais les lieux sont encore préservés de la foule. Alors que la nature renaît, c’est sans doute là, entre mai et juin, que les îles bretonnes dévoilent leurs plus beaux atours.

Pour cette émission, nous avons pour guides des personnages authentiques et hauts en couleurs. Qu’ils soient résident, natif exilé de retour, artiste ou navigateur, chacun poursuit un but, et pour y parvenir, nous met dans la confidence de ces trésors insulaires dont lui seul détient la clé ou le secret.

Dans le nord de la Bretagne, c’est Erik Orsenna qui tient la barre. L'académicien est un expert du rase-caillou, il nous ouvrira les portes d'un monde à part : l'archipel de Bréhat. Il se compose de deux îles et de centaines de récifs qui se découvrent à marée basse. Un véritable champ de mine pour tout navigateur qui se respecte, mais aussi un lieu de villégiature pour tous ceux, intellectuels et artistes, qui ont choisi de s'isoler sur ce caillou de granit rose.

À l'extrême pointe de la Bretagne, l'Archipel de Molène est riche d'une faune, d'une flore et d'une vie sous-marine exceptionnelles. C'est un chapelet d'îlots interdits en période de nidification des oiseaux marins. Ces récifs protègent l'ile de Molène qui ne compte que 150 habitants l'hiver. À une encablure de là, émerge Quéménès, l’îlot qu’un jeune couple a décidé de faire revivre. C’est aussi le terrain de prédilection d’Yves Gladu, plongeur et caméraman sous-marin. Yves s’est lancé un défi : filmer enfin le requin pèlerin, une espèce rare qui vient se nourrir du plancton au large des îles bretonnes.

Eugène Riguidel, grand navigateur, vieil « anar », et défenseur des causes presque perdues nous fait partager une promenade poétique entre les îlots du Golfe du Morbihan, et les minuscules îles d'Hoëdic et Houat. Situées dans le prolongement de la presqu'île de Quiberon dans le Morbihan, elles sont les dernières à vivre de la pêche. Hoëdic et Houat où la nature règne en maître, et dont les habitants sont viscéralement attachés à la préservation de leur caillou. Pas question de se transformer en village de vacances comme certaines îles bretonnes uniquement fréquentées par les estivants.

Au large du port de Concarneau, les Glénan ne connaissent quasiment aucune présence humaine pendant l'hiver. Ici, une algue calcaire rend les eaux translucides, et la dizaine d'îles des Glénan s'apparente alors à des petites « Caraïbes bretonnes ». Nathalie Deliou, garde de la réserve naturelle, nous fait découvrir une plante unique : le narcisse de Glénan, qui ne pousse que dans cette partie du monde.

Enfin, tout au sud de la Bretagne, May de Fougerolles, sœur de la comédienne et propriétaire du Fort d'En Tal, se bat depuis plus de 10 ans contre vents et marées pour retaper cet édifice. C’est l'un des endroits les plus magiques de Bretagne. Les derniers travaux sont en cours et May devrait enfin pouvoir accueillir des visiteurs avant l'été.

Commenter cet article