TV Replay

Publié par Aanil

France 5 diffuse, à partir du 13 octobre 2013, chaque dimanche, la série documentaire "Dans le secret du Conseil des ministres".

Dans-le-secret-du-Conseil-des-ministres.jpg

© Caméra subjective


Cette série est l'adaptation de l'ouvrage ''Dans le secret du Conseil des Ministres'' (Ed. du Moment, oct 2011) de Bérengère Bonte. Elle propose une lecture inédite de l'histoire de la Ve République dans ce qu'elle a de plus sérieux et de plus solennel, à travers le prisme du Conseil des ministres dont on raconte les petits et grands secrets. Le récit s'articule essentiellement autour des témoignages de dizaines de ministres qui rendent compte de ces moments particuliers de leur carrière politique. Ce rituel de la vie de l'exécutif permet de décrypter les ambitions et les rapports de force de chaque époque. Les propos des protagonistes sont ponctués par des documents des Archives nationales (notes manuscrites des Secrétaires généraux du gouvernement ou de l'Elysée) et mis en scène grâce à des procédés d'animation.


Dimanche 13 octobre 2013 à 22 heures 00 - Le fauteuil du Roi

" Dans un Conseil, tous les ministres vont regarder le Président. Comment est-il ? Comment va t-il ? C'est très important que le regard puisse être un regard de confiance, pour qu'ensuite les ministres repartent du conseil en en parlant et que chacun sache bien que l'Etat est tenu ", François Hollande, Président de la République. Quels sujets aborde-t-on les mercredis matins dans l'enceinte du Conseil ? Qui prend la parole et comment ? Qui décide ? Sur le f ond, le dispositif n'a pas bougé d'une virgule depuis 1959. Même lieu, même heure chaque semaine, un ordre du jour en trois parties, un Président qui déclare : " Adopté ". Charles de Gaulle n'a pas seulement inventé la Ve République, il a aussi posé les jalons du Conseil des ministres, en s'attribuant la place centrale. Les présidents successifs, de gauche comme de droite, se sont glissés avec une certaine aisance dans les chaussons du général. Petits ou grands secrets, 47 ministres et secrétaires d'Etat livrent leurs anecdotes sur le Conseil des ministres.


Dimanche 20 octobre 2013 à 22 heures 25 - La cour du Roi

"Au conseil des ministres, quand on est assis, entouré de ses collègues, on sait qu'au moins la moitié de la table veut vous piquer votre place", Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre 2002-2005. Le Conseil des ministres, c'est aussi le seul moment de la semaine où tous les ministres se retrouvent. Il débute par un non moins traditionnel petit café dans la salle du rez-dechaussée de l'Elysée qui jouxte le salon Murat. Une fois le Conseil débuté, les blagues de potaches ou les coups fourrés ne s'arrêtent pas là. Premiers ministres, ministres, anciens ou en exercice, racontent les coulisses de leurs Conseils et montrent comment cette assemblée secrète du mercredi est aussi un lieu de jeux de pouvoir, souvent cruels.


Dimanche 27 octobre 2013 à 22 heures 05 - Les grandes heures

"Le formalisme du Conseil, qui est un formalisme constitutionnel, ne veut pas dire que le Conseil des ministres n'a pas de contenu humain et donc politique. A partir du moment où les hommes et les femmes qui sont là sont des ministres, ils sont là pour faire de la politique, pas du tricot ", Jacques Toubon, garde des Sceaux 1995-1997. Malgré sa rigueur, malgré son protocole, l'enceinte du salon Murat, tout au long de la Ve République, a traversé de grands moments de tension, de dépressions, mais a aussi résonné de coups d'éclats : la démission en plein conseil de Jacques Chirac en 1976, les délibérations autour du printemps arabe de l'équipe gouvernementale de Nicolas Sarkozy, la défaite de Lionel Jospin en 2002, l'unique conseil où François Mitterrand a demandé l'avis de ses ministres pour les nationalisations en 1981 ou encore le dernier conseil du général de Gaulle...

Commenter cet article