TV Replay

Publié par Aanil

France 5 diffuse, mardi 22 octobre 2013 à 20 heures 40, le magazine présenté par Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes avec la participation de Benoît Thévenet "Enquête de Santé".


La-vie-a-cent-ans.jpg

© Pulsations / 17 Juin Media


Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes proposent en direct une véritable enquête médicale en envoyant leurs équipes de journalistes approfondir sur le terrain les grands sujets de santé qui préoccupent aujourd’hui les Français. A chaque fois, si l’enquête explore en détail un sujet de santé publique, elle n’oublie cependant pas sa dimension humaine et émotionnelle, ni les explications médicales qui s’y rapportent. Les spécialistes invités sur le plateau répondent aux questions des téléspectateurs posées par sms et via Twitter.


La vie à cent ans

Documentaire de 52' réalisé par Nathalie Chiesa et produit par Pulsations, avec la participation de France Télévisions. 2013.

Jeanne Calment a vécu jusqu'à 122 ans. Lazare Ponticelli, le denier poilu, jusqu'à 110 ans... Longtemps considérés comme des êtres exceptionnels, les centenaires et les " super centenaires " (110 ans et plus) sont toujours plus nombreux en France. De 200 en 1950, leur nombre dépasse les 15 000 aujourd'hui. Et, selon les projections des démographes, une petite fille sur deux qui naît actuellement peut espérer vivre jusqu'à 100 ans. Comment expliquer une telle longévité ? Si le s progrès de la médecine ont permis d'allonger l'espérance de vie, les chercheurs tentent toujours de percer le mystère des centenaires. Âgés respectivement de 97, 102 et 104 ans, Simone, Robert et Joachim font preuve d'une exceptionnelle vitalité. Robert Marchand s'est ainsi lancé un incroyable défi. Un périple de 600 kilomètres à vélo, entre Paris et l'Ardèche, qui doit s'achever par l'ascension d'un col qui porte son nom. Non loin de là, à Riom, Simone Leyrit donne le sentiment d'avoir dompté son vieillissement. Cette auvergnate d'adoption au caractère bien trempé assume ses rides, les gestes moins fluides et les douleurs qu'il faut parfois surmonter. Enfin, il y a Joachim Thomas, 104 ans et presque pas une ride. Cet ancien ouvrier est la mémoire vivante des chantiers navals de Saint-Nazaire. Dans le musée maritime de la ville, il arpente les allées comme un enfant dans un magasin de jouets. Les maquettes des immenses paquebots lui rappellent sa vie d'antan. S'ils n'ont rien oublié de leur passé, ces trois centenaires s'imaginent encore un avenir. Simone, Robert et Joachim ont accepté de partager quelques-uns de leurs secrets.

Commenter cet article