TV Replay

Publié par Aanil

France 5 rediffuse, jeudi 29 août 2013 à 22 heures 10, un volet de la collection documentaire "Rendez-vous en Terre Inconnue".


Zabou-Breitman-chez-les-Nyangatom.jpg
Zabou Breitman chez les Nyangatom

À l’extrême Sud-Ouest de l’Ethiopie, aux confins du Soudan et du Kenya, vivent les Nyangatom : les « faiseurs de paix ». Un peuple fier, qui lutte contre une tradition guerrière. Et qui est capable, chaque jour, de célébrer la vie en dépit d’une existence rude.

Pour ce nouvel épisode, c’est Zabou Breitman qui a accepté de s’envoler, les yeux bandés, vers une nouvelle terre inconnue. En plein vol, elle découvre sa destination finale : la basse vallée de l’Omo, au Sud-Ouest de l’Ethiopie.

Il s’agit certainement de l’un des derniers territoires secrets de la corne de l’Afrique. Une région isolée, où vivent de nombreuses ethnies de pasteurs semi-nomades. Au cœur de cette savane semi-aride, Zabou Breitman a rendez-vous avec leurs plus fiers représentants : les Nyangatom. A la fois éleveurs, agriculteurs et pêcheurs, ils entretiennent une relation étroite avec la nature dont ils dépendent pour leur subsistance.

Des guerriers en quête de paix

Les Nyangatom ont aussi la réputation d’être les guerriers les plus redoutés de la vallée. Encore récemment, pour devenir un homme, il fallait tuer un ennemi… Mais depuis peu, la jeune génération remet en question cette tradition violente. Ces héritiers des guerriers d’antan se nomment eux-mêmes les « faiseurs de paix ». Ces pacificateurs ont décidé de mettre fin aux conflits meurtriers entre les différentes ethnies.

Pendant deux semaines, Zabou Breitman va découvrir le quotidien de Lokwam, Lokomsio et leurs familles. Des hommes et des femmes fiers de leur culture. Et qui malgré une existence rude, célèbrent chaque soir la vie en dansant sous les étoiles.

Nous arrivons à un moment charnière et particulièrement déterminant dans l’histoire des Nyangatom. Toute la région est sur le point de vivre des bouleversements sans précédent, qui menacent l’équilibre de la vallée : construction de routes et d’un barrage hydroélectrique géant, des pâturages peut-être bientôt remplacés par des milliers d’hectares de canne à sucre… Le gouvernement éthiopien a déclaré la guerre au sous-développement. Et même si les Nyangatom aspirent eux aussi à une certaine modernité, leur mode de vie et leur culture semblent aujourd’hui en sursis.

Commenter cet article