TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 30 mars 2014 à 22 heures 30, le documentaire réalisé par Julian Pölsler "Gonsalvus ou la véritable histoire de la Belle et la Bête".

Gonsalvus-ou-la-veritable-histoire-de-la-Belle-et-la-Bete.jpg

© ORF/Epo Film


En 1537, Petrus Gonsalvus naît à Ténérife, le corps couvert de poils. Il est atteint du syndrome rarissime de l'hypertrichose. Les êtres exotiques faisant alors la joie des cours royales, il est offert à l'âge de 10 ans à Henri II... Par-delà son étrange destin, le documentaire s’interroge sur ce syndrome qui touche une cinquantaine d'individus dans le monde.


Au moment où sort au cinéma une nouvelle version de La belle et la bête, la réalité dépasse une fois de plus la fiction. En 1537, Pedro Gonzales (rebaptisé plus tard Petrus Gonsalvus) naît à Ténérife, le corps couvert de poils. Il est atteint du syndrome rarissime de l’hypertrichose. Les êtres exotiques faisant alors la joie des cours royales, il est offert à l’âge de 10 ans à Henri II. Mais Petrus révèle de grandes capacités d’apprentissage. Le roi de France lui fait alors donner une excellente éducation. En 1572, on lui choisit une épouse, fille d’un courtisan. Son idylle avec Catherine Raffelin est heureuse. Ils ont sept enfants, dont Tognina, atteinte de la même maladie que son père.

Approche scientifique

Le réalisateur Julian Pösler, remarqué l’an dernier pour son film Le mur invisible, avec Martina Gedeck, signe ici son premier documentaire pour la télévision. Par-delà l’histoire de Petrus Gonsalvus, il s’interroge sur un mode scientifique sur ces phénomènes de pilosité extrême. Environ cinquante individus en souffriraient dans le monde.

Commenter cet article