TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 02 mai 2014 à 20 heures 50, le téléfilm réalisé par Roland Suso Richter "Haute Trahison".

Haute-Trahison.jpg

© Wiedemann & Berg/Stephan Rabold


En octobre 1962, la jeune République fédérale allemande connaît sa première crise d’État. Au coeur de la tourmente : le patron du magazine Spiegel et le ministre de la Défense, Franz Josef Strauss. Un thriller politique au rythme soutenu.


1957. Considérant que l’anticommunisme viscéral du ministre de la Défense Franz Josef Strauss et son obsession en faveur d’un armement nucléaire de la RFA ne peuvent que conduire à la catastrophe, Rudolf Augstein, directeur du Spiegel, lance plusieurs tentatives avec ses rédacteurs pour le déstabiliser. En vain. Car Strauss a des réseaux influents. Un jour, le journaliste Conrad Ahlers entre en contact avec un haut gradé de la Bundeswehr, l’armée de la République fédérale allemande. Ayant mis la main sur des documents secrets concernant des manoeuvres de l’OTAN, il relève de nombreuses failles dans la politique de défense. Le Spiegel publie alors un article qui a un grand retentissement. Mais le 26 octobre 1962, des policiers investissent le siège de l’hebdomadaire, saisissent des documents et arrêtent des journalistes. Augstein et Ahlers sont accusés de « haute trahison » et de « corruption ». Pour la première fois, l’opinion publique ouest-allemande se mobilise et descend dans la rue pour défendre la liberté de la presse. À l’issue de ce que l’histoire retiendra comme « l’affaire du Spiegel » – considérée comme sonnant le glas de l’ère Adenauer –, Strauss, le « taureau bavarois », devra démissionner. Augstein, lui, sera libéré après 103 jours de préventive.

Avec : Sebastian Rudolph (Rudolf Augstein), Francis Fulton-Smith (Franz Josef Strauss), David Rott (Conrad Ahlers), Otto Mellies (Konrad Adenauer)

Commenter cet article