TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 septembre 2013 à 00 heure 15, le documentaire réalisé par Jean-Jacques Andrien "Il a plu sur le grand paysage".

Il-a-plu-sur-le-grand-paysage.jpg


En Belgique, des agriculteurs racontent leur vie et leurs incertitudes. Un documentaire en forme de poème cinématographique sur une culture paysanne aujourd'hui menacée de disparition.


Automne 2010. Au Pays de Herve, dans l'est de la Belgique, la crise laitière de l'année 2009 a durement frappé les fermes de la région. Dans ce contexte profondément déstabilisé, la décision de l'Union européenne de supprimer définitivement les quotas laitiers en 2015 et la volonté de l'Organisation mondiale du commerce de libéraliser davantage les marchés font planer la menace directe de leur disparition. Neuf agriculteurs disent ce qu’ils ont sur le cœur…

Cri d'alarme

"Il a plu sur le grand paysage montre l'agriculture comme métaphore de la mondialisation. Le film offre au spectateur le soin de s'interroger sur différents aspects de la stratégie néo-libérale de la 'mondialisation' et d'en décoder les enjeux. Par sa pertinence, le film passe de la singularité à l'universel. Il faut aussi parler de la beauté de l'image. Le film est superbe, et offre un costume en soie d'un monde que l'on n’a pas envie de voir disparaître." (Cinergie.be)

"C'est un cri d'alarme que lance Jean-Jacques Andrien qui suit la lutte paysanne depuis 1962 et la mise en place de la PAC. Pour lui, la crise du lait n'est qu'une prémisse de ce qui risque bien d'arriver à l'ensemble de la population si les citoyens restent aveugles face aux mesures suicidaires en matière d'agriculture. Il a plu sur le grand paysage est à l'image de la réalité qu'il présente. Une réalité qui prend tout son poids dans les interviews des agriculteurs qui craignent pour leur avenir. Leurs larmes et leur silence face à l'inacceptable interpellent le spectateur. Il le pousse dans ses retranchements devant une photographie à couper le souffle." (Le soir, 12 décembre 2012)

Commenter cet article