TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, jeudi 22 et 29 août 2013 à 20 heures 50, la mini série britannique "Jane Eyre".

Jane-Eyre.jpg

© BBC/Mike Hogan


Devenue orpheline très jeune, sans la moindre fortune, la petite Jane Eyre est élevée par une parente aisée, la tante Reed, dans le nord-est de l'Angleterre. Une adaptation fidèle, captivante et sensuelle du chef-d'oeuvre de Charlotte Brontë, porté par le magnifique duo d'acteurs Ruth Wilson et Toby Stephens.


Jeudi 22 août 2013 à 20 heures 50 : Premier épisode

Devenue orpheline très jeune, sans la moindre fortune, la petite Jane Eyre est élevée par une parente aisée, la tante Reed, dans le nord-est de l’Angleterre. Souffre-douleur de ses cousins, maltraitée par leur mère, l’enfant solitaire et rebelle est envoyée à Lockwood, un pensionnat pour jeunes filles pauvres. Durant ces sévères années d’apprentissage, qui font d’elle une jeune fille accomplie, elle affronte la mort de son unique amie et noie sa tristesse dans le dessin. À 19 ans, elle part travailler dans une vaste demeure isolée, Thornfield Hall, comme gouvernante auprès de la pupille d’un riche original, Edward Rochester, lui-même se trouvant à l’étranger. Tous deux se retrouvent face à face pour la première fois sur la lande, un soir d’orage...


Jeudi 22 août 2013 à 20 heures 50 : Deuxième épisode

Un mystérieux visiteur, Mason, arrive à Thornfield, et sa venue plonge sir Rochester dans une inquiétude qu'il ne parvient pas à dissimuler. Mais il élude obstinément les questions de la jeune fille. Une nuit, réveillée par des cris terribles, elle découvre que Mason a été grièvement blessé par la prisonnière de la tour. Ses angoisses vis-à-vis du secret qui entoure cette dernière redoublent...


Jeudi 29 août 2013 à 20 heures 50 : Troisième épisode

Sur son lit de mort, Mrs Reed révèle à Jane l’existence d’un oncle bienveillant. La jeune fille pardonne à sa tante d’avoir gardé pour elle cette information cruciale pendant tant d’années et s’en retourne à Thornfield. En route, elle entend dire qu’Edward Rochester est sur le point d’épouser Blanche Ingram. Taquinée par Rochester, Jane ne peut garder pour elle ses sentiments. Mais à sa grande surprise, c’est elle que Rochester demande en mariage...


Jeudi 29 août 2013 à 21 heures 45 : Quatrième épisode

Seule et sans argent, Jane est recueillie à demi-consciente par un prêtre, St. John Rivers. Quand elle retrouve des forces, elle ne se souvient de rien. St. John Rivers finit par découvrir son identité et lui apprend que son oncle lui a légué de l’argent. Il la demande à son tour en mariage mais Jane, après avoir hésité, refuse. Il lui faut revenir à Thornfield et retrouver Rochester...


Fidélité

Dans Jane Eyre, Charlotte Brontë peint à la fois un très beau portrait de femme et l’histoire d’un amour dévastateur entre deux êtres que tout oppose à part leur commune marginalité. Dans cette adaptation fidèle et inspirée, réalisée en 2006, six ans avant celle qui vient de sortir en salles, Susanna White restitue toute la force de leur passion contrariée, grâce au jeu subtil de ses deux interprètes principaux et à sa reconstitution minutieuse de la société anglaise du XIXe siècle. Ruth Wilson interprète avec intensité et retenue l’évolution émotionnelle de l’héroïne, dont le caractère droit et généreux, forgé par les épreuves, s’affirme à mesure que son amour grandit. Face à elle, Toby Stephens compose un Rochester contradictoire, impétueux et fragile. Décors, costumes, musique, chaque détail, irréprochable, fait revivre le romantisme délicat et la finesse d’observation du livre. Une réussite.

Commenter cet article