TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, vendredi 28 février 2014 à 23 heures 10, le documentaire réalisé par Blaise Harrison "L'harmonie".

L-harmonie.jpg


Comment l'harmonie municipale d'une petite ville de campagne tente de trouver l'accord. Construit comme une interprétation musicale, un documentaire singulier et sensible qui alterne séances orchestrales et séquences de vie quotidienne. Par le réalisateur de "Armand 15 ans l'été".


Une petite ville nichée au milieu d’étendues neigeuses, non loin de la frontière suisse. L'harmonie municipale s'apprête à répéter, le chef demande le silence. Parmi les musiciens amateurs, un vieil homme solitaire qui aime à pêcher à l'aube, le fils adolescent du chef d'orchestre – multi-instrumentiste qui écoute du hard rock –, une jeune mère, une chasseuse, un gymnaste, une fermière, des retraités… Une communauté bigarrée qui se retrouve en fanfare lors de commémorations, du carnaval, ou répète des concerts plus pointus de musique contemporaine pour lesquels chacun est amené à se dépasser. De répétitions en prestations publiques, le jeune réalisateur observe les gestes et les émotions de ses personnages, réunis ou chacun dans sa solitude, traquant leurs différences et leur capacité à être ensemble…

Partition originale

Après le portrait sensible d'un adolescent, Armand 15 ans l'été – sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et primé au Festival dei Popoli en 2011 –, le réalisateur Blaise Harrison affirme son écriture singulière. Construit comme une interprétation musicale en perpétuelle quête d'accord, le film alterne séances orchestrales et séquences de vie quotidienne, comme autant de fragments composites qui sans cesse se chevauchent, s'escamotent et se redéfinissent. Tandis que les images tendent à l'abstraction – avec des personnages dessinés comme des figures en fugue –, la composition sonore, agencement de bruits, couacs et harmonies ciselée avec un soin très particulier, assure la matière concrète du documentaire. Un accompagnement qui finalement donne tout l'élan au film, emmené notamment par la partition originale du musicien new-yorkais Rhys Chatham.

Commenter cet article