TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, à partir du 05 septembre 2013, chaque jeudi, la série australienne "La Gifle".

La-gifle.jpg


Quand une simple gifle sème la discorde au sein d'une petite communauté de Melbourne... Un récit choral subtil et dérangeant, qui met à nu une société australienne déboussolée. Avec Jonathan LaPaglia, Sophie Okonedo et Melissa George.


Episode 01 (diffusé jeudi 05 septembre 2013 à 20 heures 50) : Hector

À l’occasion de ses 40 ans, Hector, fonctionnaire d’origine grec marié à Aicha et père de deux enfants, a convié sa famille et ses amis à un barbecue. Les enfants chahutent, les adultes discutent tranquillement. Mais alors que la fête bat son plein, Hector ne peut détacher ses yeux de Connie, la baby-sitter de 17 ans. Brusquement, son cousin Harry, excédé par le comportement violent du petit Hugo, se lève et lui assène une gifle. Rosie et Gary, les parents de l’enfant, crient au scandale et jurent de porter l’affaire devant la justice. Les invités quittent les lieux. Hector, qui s’est tenu à l’écart, doit maintenant faire face à la déception d’Aicha, qui lui reproche d’avoir pris le parti de son cousin au détriment de sa meilleure amie.


Episode 02 (diffusé jeudi 05 septembre 2013 à 21 heures 45) : Anouk

Anouk, Rosie et Aicha sont amies depuis l’adolescence. Anouk a commencé à écrire un livre sur leur folle jeunesse mais, absorbée par son travail de scénariste d’un soap à succès, elle peine à avancer sur son projet. Elle découvre bientôt qu’elle est enceinte de Rhys, le comédien de la série, âgé d’une vingtaine d’années de moins qu’elle. Confrontée à la maladie de sa mère et à la pression de Rosie, qui ne comprend pas son refus de témoigner, Anouk est totalement perdue. Est-t-elle réellement capable d’élever un enfant ?


Episode 03 (diffusé jeudi 12 septembre 2013 à 20 heures 50) : Harry

Patron d’un garage, Harry est fier de ce qu’il a bâti et ne désire qu’une chose : qu’on le laisse en paix. Mais la gifle qu’il a donnée au petit Hugo pourrait bien mettre un frein à sa réussite. D’autant plus que Gary menace de médiatiser l’affaire. Après avoir nié le problème et réagi violemment aux tentatives de médiation entreprises par sa femme et son cousin, Harry accepte finalement de se rendre chez Gary et Rosie pour leur présenter ses excuses. Face aux attaques virulentes de Rosie, il sort de nouveau de ses gonds. De retour chez lui, la police frappe à sa porte...


Episode 04 (diffusé jeudi 12 septembre 2013 à 21 heures 45) : Connie

Alors que la gifle avait mis un terme à leur flirt, Connie ne peut s’empêcher de penser à Hector. Elle essaie pourtant de continuer à vivre normalement entre ses cours au lycée, les baby-sittings chez Gary et Rosie, son travail à la clinique vétérinaire d’Aisha, les sorties avec son ami Richie... Un soir, Aisha et Hector font appel à elle pour garder leurs enfants. De retour de leur sortie, Hector raccompagne Connie et l’embrasse. Quelques jours plus tard, l’adolescente débarque chez lui, mais il la rejette. Profondément blessée, elle raconte à Richie qu’Hector l’a violée…


Episode 05 (diffusé jeudi 19 septembre 2013 à 20 heures 50) : Rosie

Rosie ne peut contenir sa joie depuis que la date du procès l'opposant à Harry a été arrêtée. Mais elle réalise que les soutiens lui font défaut. Gary, qui s'inquiète de son obsession pour un épisode désormais vieux de plusieurs mois, lui demande de renoncer à sa démarche pour le bien de leur fils. Mais Rosie ne veut rien entendre. Le jour du procès, l'avocat de Harry se montre impitoyable, ne reculant devant rien pour les présenter comme des parents négligents. Harry est finalement reconnu coupable, mais n'écope d'aucune condamnation. Bouleversée par ce verdict, Rosie noie son chagrin dans l'alcool tandis que Gary quitte la maison…


Episode 06 (diffusé jeudi 19 septembre 2013 à 21 heures 45) : Manolis

Manolis est désespéré par les divisions que la gifle a causées au sein de la famille. Hector en veut à Harry d'avoir utilisé ses confidences lors du procès pour ternir la réputation de Rosie. Réunis à un enterrement, les deux hommes en viennent aux mains. Manolis les sépare et tente d'apaiser son fils. Ce dernier lui confie alors qu'il a eu une liaison et qu'il reçoit des messages anonymes accusateurs. Lassé par le comportement quasi despotique de sa femme Koula, Manolis renoue avec un vieil ami et retourne sur les lieux de ses premiers pas à Melbourne, en quête de sa jeunesse et de ses rêves évaporés…


Episode 07 (diffusé jeudi 26 septembre 2013 à 20 heures 50) : Aisha

La gifle a créé d'importantes tensions entre Hector et Aisha. Cette dernière considère Harry comme un homme violent et ne comprend pas que son mari l'ait soutenu. Le congrès de vétérinaires auquel elle doit assister pendant plusieurs jours lui apparaît donc comme une bouffée d'oxygène. Mais sur place, elle succombe aux avances d'un charmant collègue. Les retrouvailles avec Hector à Bali, où tous deux espéraient recoller les morceaux, s'annoncent houleuses…


Episode 08 (diffusé jeudi 26 septembre 2013 à 21 heures 45) : Richie

Depuis que Connie lui a confié qu'Hector l'a violée, Ritchie ne dort plus. Tiraillé entre son attirance pour lui et sa volonté de le faire condamner, il envoie des messages anonymes à Hector et presse Connie de le dénoncer. La jeune fille, qui a tout inventé, le supplie de passer à autre chose, mais Ritchie avoue à Gary et Rosie ce qu'il croit être la vérité. Ensemble, ils se rendent à la clinique d'Aisha pour la mettre au courant. Connie, qui travaille pour elle, dément alors la version de son ami et révèle à tous son obsession pour Hector. Humilié, le jeune homme rentre chez lui et ingurgite des médicaments…


Dans la banlieue de Melbourne, une famille d’immigrés grecs et leurs amis se retrouvent autour d’un barbecue. Au cours du déjeuner, l’un des invités gifle un enfant turbulent. La fête tourne court, mais les parents du rejeton n’entendent pas en rester là. La petite communauté, en apparence si soudée, va alors imploser…

Au fil des semaines, les relations familiales se distendent, les couples se déchirent et les amitiés se délitent. L’originalité de la série est de nous faire épouser les différents points de vue sur l’incident. Chaque épisode est centré sur un des protagonistes, dont on découvre les aspirations profondes, les désirs refoulés, les blessures enfouies et les secrets honteux. Servis par une réalisation virtuose (cadrages élégants, beauté des ralentis et des flous, musique efficace…) et une interprétation maîtrisée, ces huit portraits d’une finesse rare offrent en creux une description sans concessions de la middle class australienne, déboussolée face à des questions aussi cruciales que l’éducation, l’intégration et le racisme.

Commenter cet article