TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 29 décembre 2013 à 22 heures 05, le documentaire réalisé par Serge Bromberg et Eric Lange "La naissance de Charlot".

La-naissance-de-Charlot.jpg


Comment, il y a un siècle, un obscur acteur de music-hall anglais devint une star mondiale en réinventant le cinéma. Des archives rares et pleines d'émotion qui révèlent un Charlot juvénile et inconnu.


1914. Alors qu’en Europe, un siècle commencé dans le progrès s’enfonce dans le fracas de la guerre, de l’autre côté de l’Atlantique, un jeune et obscur acteur anglais va propulser le cinéma dans la modernité et devenir la première star mondiale de ce septième art encore si neuf. Charles Chaplin a découvert l’Amérique en 1910, à 21 ans, à la tête d’une troupe de music-hall qui compte aussi dans ses rangs un certain Stanley Jefferson - plus connu par la suite sous le nom de Stan Laurel. Avec un père mort prématurément d’alcoolisme, une mère devenue folle, il a fait ses classes dès l’enfance à la dure école de la rue londonienne et des scènes populaires. Pourtant, il a une confiance absolue en lui-même. D’abord embauché par Mack Sennett, patron des studios Keystone, où il obtient rapidement de mettre en scène ses propres films, il signe en 1915 avec les studios Essanay, qui font de lui l’acteur le mieux payé et le plus connu au monde. Charlot, le petit vagabond, est né et son succès est planétaire. Aussi la Mutual Film Corporation lui propose-t-elle, l’année suivante, un budget sans précédent pour tourner douze nouvelles comédies, avec une liberté totale. Ces deux années de création, les plus heureuses de sa vie, comme il le dira par la suite, permettent à Chaplin d’affirmer pleinement son art de cinéaste et d’acteur. Un siècle plus tard, la magie reste intacte.

Sa vie est un roman

En orfèvres des archives, Serge Bromberg et Éric Lange nous font revivre la naissance d’une icône dont la simple silhouette résume à elle seule le cinéma dans ce qu’il a de plus lumineux, de plus émouvant et de plus inventif. Documents inédits ou rares (des premiers produits dérivés de l’industrie cinématographique aux images d’une rencontre au sommet entre Chaplin et Max Linder), extraits de films (notamment des douze comédies restaurées de la Mutual diffusées et rééditées par ARTE) et entretiens avec de fins connaisseurs de Chaplin recomposent ce moment fondateur d'une existence entrée dans la légende.

Commenter cet article