TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 08 décembre 2013 à 20 heures 45, le film réalisé par Billy Wilder "La vie privée de Sherlock Holmes".

La-vie-privee-de-Sherlock-Holmes.jpg


L'iconoclaste Billy Wilder s'attaque avec humour à un monument de la littérature policière. On découvre la seule et unique histoire de coeur de Sherlock Holmes. Et la véritable origine du monstre du Loch Ness... Avec Robert Stephens en Sherlock Holmes, Colin Blakely en Dr Watson, Geneviève Page et Christopher Lee.


Août 1896. À son domicile, Sherlock Holmes s'ennuie. Le crime n'ayant plus à lui opposer de partenaires valables, il s'adonne donc à son vice favori : la cocaïne. Watson enrage de le voir dans cet état, quand une mystérieuse inconnue est déposée à moitié morte devant la maison des célèbres détectives. Elle est amnésique, mais Holmes a tôt fait de découvrir son identité…

Sherlock, my dear

Le réalisateur caustique de La garçonnière et de Certains l'aiment chaud s'attaque à un monument britannique, avec un titre qui sonne comme une déclaration d'intention : la vie privée (private en anglais, qui signifie aussi détective) du célèbre limier. Jusque-là, on ignorait qu'il en avait une, aussi Billy Wilder en profite-t-il pour plonger allègrement son héros dans deux heures de pur délire. Déjà cocaïnomane à ses heures, misogyne farouche et doté d’un frère spectaculairement paresseux qui trempe dans les services secrets, le voici qui navigue à vue entre faux moines trappistes, vraie espionne allemande et une reine Victoria de la taille d'une naine. Tellement shocking que les Britanniques ont dédaigné le film à sa sortie. Un échec général : aux États-Unis, le film a été retiré de l'affiche, et, en France, il a fallu une montée au créneau de François Truffaut et de Jean-Pierre Melville pour que les exploitants le distribuent.

Avec : Robert Stephens, Colin Blakely, Irene Handl, Geneviève Page, Christopher Lee, Stanley Holloway, Mollie Maureen, Clive Revill, Tamara Toumanova

Commenter cet article