TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du jeudi 24 au mardi 25 octobre 2013 à 01 heure 00, le film réalisé par Herbert Achternbusch "Le fantôme".

Le-fantome.jpg

© Jörg Schmidt-Reitwein/Herbert Achternbusch


Dans un couvent bavarois, le Christ descend soudain de sa croix et découvre avec perplexité le monde moderne... Un ovni anarcho-surréaliste qui fit scandale à sa sortie. Le réalisateur, Herbert Achternbusch, par ailleurs peintre et écrivain, campe lui-même ce Jésus décalé, et livre une satire mordante de la société allemande.


Face aux lamentations de la mère supérieure d’un couvent de Bavière, le Christ en croix prend vie et sort de l'église pour voir ce qu’est devenu le monde. Il partage le lit de la religieuse, qui lui trouve une place de serveur dans le bar du couvent, tâche pour laquelle il s’avère peu doué. Ce sauveur à l’air hébété part arpenter les rues de Munich et la campagne bavaroise, se muant à l’occasion en serpent sous le coup de la panique. Au fil de ses rencontres et de ses questionnements philosophiques naïfs, il découvre à quel point l’Église a dénaturé ses enseignements…

Du scandale au succès

Ce film au scénario plus qu’improbable, cultivant volontairement le genre théâtre amateur, ne recule devant aucune forme d’obscénité. Le réalisateur, par ailleurs peintre et écrivain anarchiste, campe lui-même ce Jésus décalé, et livre une satire mordante de la société allemande. Initialement confidentiel, Le fantôme fut violemment attaqué pour blasphème à sa sortie, et perdit une partie du financement qui lui était promis par le ministère fédéral de l’Intérieur. Le scandale fit paradoxalement du film le plus grand succès de Herbert Achternbusch, enfant terrible du nouveau cinéma allemand.

Avec : Herbert Achternbusch, Annamirl Bierbichler, Dietmar Schneider, Judit Achternbusch, Werner Schroeter, Josef Bierbichler, Franz Baumgartner, Alois Hitzenbichler, Rut Achternbusch, Gabi Geist, Gunter Freyse, Ann Poppel

Commenter cet article