TV Replay

Publié par Aanil

M6 propose, depuis le 28 octobre 2013, chaque lundi, la deuxième saison du "meilleur pâtissier".

photo-le-meilleur-patissier.jpg


Après le succès de la première édition, Le meilleur pâtissier, première compétition pour amateurs entièrement consacrée à la pâtisserie, revient avec 10 nouveaux pâtissiers amateurs venus des 4 coins de la France et même de Belgique.

Comme l'an dernier, leurs gâteaux seront soumis au jugement de Cyril Lignac, chef cuisinier étoilé, et Mercotte, une mamie gâteau dont le blog et les livres sont des références dans le monde de la pâtisserie. Chaque épreuve sera l'occasion de tester les candidats sur leurs connaissances en pâtisserie et surtout de (re)découvrir les grands classiques de la cuisine sucrée (feuilletés, biscuits, tartes, viennoiseries, entremets). À la clef pour le gagnant, le titre de « Meilleur pâtissier » et la parution de son propre livre de recettes.


Lundi 02 décembre 2013 à 20 heures 50 - Les grands classiques du petit-déjeuner et du goûter


Déjà la 6ème semaine de la compétition ! Nos 5 pâtissiers amateurs encore en lice vont vous faire saliver en s'attaquant aux grands classiques du petit-déjeuner et du goûter.

Viennoiseries, beignets, crêpes, brioches : toutes ces pâtisseries qui ravissent petits et grands n'auront plus de secrets pour vous !

Pour l'épreuve signature, Cyril et Mercotte vont demander à nos stars des fourneaux de réaliser : leur beignet maison. Dorés à l'extérieur, moelleux à l'intérieur, les beignets de nos pâtissiers devront être bien frits mais pas trop gras !

Pour l'épreuve technique, jugée à l'aveugle, les pâtissiers risquent de se faire quelques nœuds au ventre. Leur mission lancée par l'impitoyable Mercotte : réaliser une brioche a 8 tresses. Mission impossible ? Pas pour nos pâtissiers amateurs...

Pour la 3ème épreuve de la semaine, l'épreuve créative, les concurrents vont devoir réaliser un petit-déjeuner de fête. Celui qu'on aime déguster au lit, le dimanche matin, en galante compagnie ou en famille. Au menu de ce petit-déj, deux viennoiseries obligatoires à base de pâte à croissant. Pour juger les candidats, le jury sera épaulé d'un chef pâtissier français qui officie dans un grand palace anglais : Benoît Blin.

Pour l'épreuve carte blanche, imaginée par Cyril Lignac, les 3 candidats en ballotage auront 1h30 pour revisiter la crêpe. Ballottines, gâteaux de crêpe ou encore crêpes soufflées, les pâtissiers devront faire preuve de créativité pour se qualifier et défendre leur place dans le concours.

Commenter cet article