TV Replay

Publié par Aanil

Au sommaire des programmes religieux diffusés dimanche 03 novembre 2013 à partir de 08 heures 30 sur France 2 :



08h30 - Sagesses bouddhistes

49 jours, entre mort et renaissance (1/2)
Documentaire. Réalisé par Nina Barbier

En cette période de Toussaint, Sagesses bouddhistes consacre deux documentaires aux pratiques et enseignements exceptionnels qui entourent la mort, dans la tradition Drikung Kagyu, du bouddhisme tibétain. Nina Barbier s’est rendue au Ladakh, à l’extrême nord de l’Inde, à la rencontre des grands maîtres de cette tradition qui expliquent en mots simples le processus de la mort et celui des renaissances.


08h45 - Islam

Avicenne, son œuvre

Dans la série « Lumières d’Islam », dimanche dernier, nous avons évoqué la vie d’un grand personnage, Ibn Sina, connu en Occident sous le nom d’avicenne. Aujourd’hui l’émission est consacrée à l’œuvre de cette figure marquante de l’époque médiévale, devenue une référence en médecine dans le monde musulman et en Occident.


09h15 - Judaïca


09h30 - La source de vie


10h15 - Kaïros

Le Sens de la peine et les alternatives à la prison
Avec Brice Deymié, aumônier national des prisons à la Fédération protestante de France, et Laurent Villemin, théologien.

Comment prononcer une condamnation qui permette de punir une personne mais ne l’empêche pas de se reconstruire? Selon les derniers chiffres de l’administration pénitentiaire, 73 000 personnes seraient derrière les barreaux et 173 000 en liberté sous conditions. Il y a dix ans, une commission parlementaire qualifiait nos prisons de honte de la République. De nouveaux bâtiments ont été construits, mais la prison est-elle la seule solution pour qu’un condamné redevienne un homme qui ne menace plus la société ? Et comment prendre en compte le besoin de justice des victimes ?

Reportages :

- Le Rôle du juge d’application des peines
- Médiation pénale en Belgique (rediffusion)


10h45 - Le Jour du Seigneur

Messe
En direct de l'église Notre-Dame-de-Compassion à Paris (17e)
Prédicateur : père Christian Lancrey-Javal, prêtre du diocèse de Paris. Réalisateur plateau Gilles Giorgi.

À l’occasion des cinquante ans de « Sacrosanctum concilium », l’une des quatre constitutions conciliaires promulguées par le concile Vatican II, Le Jour du Seigneur s’intéresse à l’influence de ce texte sur la liturgie telle qu’elle est vécue et pratiquée aujourd’hui. Que nous apprend-il ? Quel est le sens des gestes et des symboles inscrits dans la liturgie ? Faut-il tout comprendre pour entrer en prière ? Invité : père Christian Lancrey-Javal, curé de la paroisse Notre-Dame-de-Compassion.

Avant la messe :

Notre-Dame-de-Compassion est une paroisse historique et moderne située entre le périphérique et le palais des Congrès à Paris. Elle fut érigée en souvenir de la mort du prince Ferdinand-Philippe d’Orléans. Janine de Mare, guide, et père Christian Lancrey-Javal, curé de la paroisse, nous font découvrir les caractéristiques historiques et architecturales de l’édifice.


11h40 - Le Jour du Seigneur

L'Expérience de la liturgie (2e partie)

Situation et enjeux de la réforme liturgique cinquante ans après sa promulgation « Sommet et source de la vie de l’Église », la liturgie est revisitée en 1963, au moment de la promulgation de « Sacrosanctum Concilium », l’une des quatre constitutions conciliaires promulguées par le concile Vatican II. Cinquante ans après, on mesure l’enrichissement pastoral et l’adaptation au monde moderne rendus possibles par le concile, notamment à travers l’ouverture aux langues du peuple (la messe était auparavant célébrée uniquement en latin) et la participation active des fidèles (la lecture de la Parole de Dieu en est un exemple). Père Jean-Pierre Longeat et père François Cassingena, moines de l’Abbaye Saint-Martin de Ligugé, apportent leur éclairage sur cette évolution.

Le livre : « La Liturgie. Le Peuple chrétien en prière » de Jean-Claude Crivelli Éditions Médiaspaul La liturgie est le centre névralgique de l'expression de la foi. Car pour célébrer Dieu, elle convoque notre esprit, notre corps, tous nos sens. Autrement dit, notre façon de prier révèle aussi notre façon d'être chrétien, en paroisse, mais aussi dans le monde ! C'est ce qu'explique très bien Jean-Claude Crivelli dans cet ouvrage.

Commenter cet article