TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mardi 17 décembre 2013 à partir de 20 heures 50, "Les demoiselles du swing".

Les-demoiselles-du-swing.jpg


Au milieu des années 30, en pleine montée du fascisme, un impresario italien lance le trio vocal Lescano : trois ravissantes soeurs qui deviennent très vite la coqueluche de tout le pays. Un téléfilm en deux parties inspiré d'une histoire vraie.


A 20 heures 50 :

Turin, 1935. Respectivement employées à la plonge et au vestiaire dans un restaurant en vogue de la ville, deux jeunes sœurs d’origine néerlandaise, Alexandra et Judith Leschan, rêvent de music-hall et courent les auditions. Engagées dans une modeste troupe dirigée par Gennaro Fiore, elles sont remarquées par l’impresario Canapa qui, surfant sur la mode du swing qui fait rage aux États-Unis, pressent le potentiel de ce trio – une troisième sœur, Kitty, a quitté les Pays-Bas avec leur mère pour les rejoindre – et décide de lancer les trois ravissantes jeunes femmes sous le nom de Trio Lescano. Le succès est tel que le pouvoir fasciste s’intéresse vite à elles…


A 22 heures 35 :

Remarquées par Mussolini et ses sbires, les sœurs acceptent finalement de participer à un grand concert en l’honneur des dirigeants fascistes. Mais en 1938, alors que les lois antijuives sont promulguées, on découvre qu'elles sont juives. Grâce à leur popularité et à leurs appuis dans le gouvernement, les sœurs tentent de poursuivre leur carrière tant bien que mal quand la guerre est déclarée et que la chasse aux juifs commence. Amoureuse d’un pianiste juif, Funaro, Alexandra tente en vain de sauver son amant en se donnant à Parisi, un dignitaire fasciste. Soupçonnées un temps d’espionnage pour le compte des Alliés, les sœurs sont relâchées et, grâce au fidèle Gennaro, elles parviennent à trouver refuge avec leur mère dans la montagne…


Avec : Andrea Osvárt (Alexandra), Elise Schaap (Kitty), Lotte Verbeek (Judith), Sylvia Kristel (Eva De Leeuw), Giovanni Ferreri (Fiore), Giuseppe Battiston (Canapone), Sergio Assisi (Parisi), Maurizio Marchetti (Ferrante), Marina Massironi (Aldina), Beppe Rosso (Venezia), Alessandro Bertolucci (Giuseppe Funaro), Marco Imparato (Carlo), Federico Tolardi (Piero)

Commenter cet article