TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mercredi 11 décembre 2013 à 20 heures 50, le film réalisé par Noémie Lvovsky "Les sentiments".

Les-sentiments.jpg


Jacques, un homme marié qui se trouvait 'gros, vieux, con et moche' tombe amoureux d'une jeune femme et s'abandonne avec allégresse à ce bonheur inattendu. Entre comédie enchantée et drame intimiste, le récit doux-amer d'un adultère. Un beau film porté par des acteurs en état de grâce (Nathalie Baye, Jean-Pierre Bacri, Isabelle Carré et Melvil Poupaud).


Médecin de campagne en région parisienne, Jacques se prépare à transmettre sa pratique au successeur qu’il s’est choisi, François, frais émoulu de la faculté de médecine. Il trouve pour le jeune homme et sa rayonnante épouse, Édith, une maison située en face de celle qu’il occupe avec sa propre femme, Carole. D’un côté, le bonheur et l’exubérance semblent régner ; de l’autre, l’usure et une certaine forme de renoncement. Mais Jacques tombe amoureux d’Édith et la jeune femme, touchée, encourage ses sentiments. Celui qui se trouvait "gros, vieux, con et moche" s’abandonne avec allégresse à ce bonheur inattendu…

On ne badine pas avec la femme d'à côté

La femme d’à côté de François Truffaut, On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset : Noémie Lvovsky s’est lointainement inspirée de ces deux œuvres pour s’emparer du thème classique de l’adultère, tout en pensant aussi, dit-elle, aux refrains d’On connaît la chanson, d’Alain Resnais. Mais c’est sur un mode éminemment personnel, et tout sauf classique, qu’elle mène à son terme l’histoire de la passion qui bouleverse ses quatre attachants personnages. Porté par des acteurs en état de grâce et des dialogues étincelants, ponctué par les envolées d’une chorale truculente, qui tient efficacement le rôle du chœur antique, son film mêle allègrement la noirceur et le burlesque, la joie et la douleur, l’émotion et le rire. Une réussite.

Avec : Nathalie Baye, Jean-Pierre Bacri, Isabelle Carré, Melvil Poupaud, Agathe Bonitzer

Commenter cet article