TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, à partir du 16 décembre 2013, du lundi au vendredi à 19 heures 00, la série documentaire "Méditerranée sauvage".

Mediterranee-sauvage.jpg

© Reinhard Dirscherl/waterframe


On croit la connaître, mais la Méditerranée recèle bien des secrets. Une exploration en cinq étapes de son extraordinaire biodiversité.


Lundi 16 décembre 2013 à 19 heures 00 - Les légendaires

La culture méditerranéenne s’est forgée autour de mythes, rattachés à un bestiaire foisonnant. Ce premier épisode part à la recherche de ces animaux mythiques : les dauphins, qui étaient vénérés comme les messagers des dieux dans la Grèce antique ; le fascinant Phénix, ce serait en fait le flamant, oiseau vénéré dans l’Égypte antique et aujourd’hui emblématique de la Camargue ; le chacal doré, considéré en Grèce et en Égypte comme le symbole de la mort...


Mardi 17 décembre 2013 à 19 heures 00 - Les voyageurs

Les eaux du détroit de Gibraltar, où l’Atlantique et la Méditerranée se rejoignent, offrent un biotope unique en son genre. Baleines et dauphins, méduses, raies et rémoras y évoluent au milieu des forêts de kelp, une algue qui résiste aux forts courants grâce à un puissant organe de fixation. Sur le rocher de Gibraltar, on trouve la seule espèce de singes sauvages d’Europe. Les travaux d’une primatologue permettent de comprendre comment ces singes, baptisés magots de Gibraltar, ont pu traverser le détroit : en effet, une espèce très proche vit côté marocain...


Mercredi 18 décembre 2013 à 19 heures 00 - Les migrateurs

Les Bouches de Bonifacio, entre la Sardaigne et la Corse, représentent un véritable microcosme où de nombreuses espèces viennent se reproduire et s’alimenter : baleines, requins pèlerins, plancton, canthères… Les thons, très menacés par la pêche illégale, sont d’incroyables migrateurs, tout comme le gigantesque rorqual commun – la baleine la plus rapide au monde – ou les dauphins. De leur côté, les oiseaux migrateurs s’envolent chaque hiver vers le sud, survolant Istanbul et Israël pour atteindre la frontière libyenne. Environ 500 000 cigognes contournent ainsi la Méditerranée par le Bosphore afin de profiter des courants ascendants.


Jeudi 19 décembre 2013 à 19 heures 00 - Les chasseurs

Dans le détroit de Messine, qui sépare le sud de l’Italie de la Sicile, les courants sont redoutables et la vie sous-marine d’une grande richesse. C'est dans ces eaux que fraie le requin griset, ou requin à six branchies, un chasseur hors pair mais très farouche. Un autre prédateur mythique fait son apparition dans cet épisode : le loup. Si des meutes peuplaient autrefois les montagnes de Calabre, ces canidés sont peu à peu remontés jusque dans les Alpes...


Vendredi 20 décembre 2013 à 19 heures 00 - Les survivants

Malgré l’impressionnante biodiversité de la Méditerranée, plusieurs espèces sont gravement menacées. Il ne reste plus que quelques centaines de cachalots, que l'on peut observer autour de Gibraltar ou des îles grecques. Le petit îlot de Gyaros est quant à lui un refuge pour les phoques moines. Sur l’île de Zante, non loin de Corfou, on assiste à la reproduction des tortues carettes, menacée par le tourisme de masse et la pollution au plastique...

Commenter cet article