TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, lundi 14 octobre 2013 à 22 heures 15, le documentaire réalisé par Chris Marker "Mémoires pour Simone".

Memoires-pour-Simone.jpg

© Films du Jeudi


Le superbe hommage du grand cinéaste Chris Marker à la grande actrice Simone Signoret, deux personnalités 'engagées' reliées par le fil d'une mémoire à partager. Un documentaire rare, réalisé à partir d'extraits de films, d'interviews, et de passages du livre de la comédienne, 'La nostalgie n'est plus ce qu'elle était', lus par François Périer.


"Mémoire des lieux. Une salle de projection dans la grande maison d'Auteuil, département de l'Eure : des bobines, des cassettes, des photos, des placards. Ce que l'on vous propose ici, ce n'est pas la vie de Simone, elle l'a racontée mieux que personne dans La nostalgie n’est plus ce qu’elle était, ce n'est pas sa carrière, d'excellentes émissions de télévision y ont pourvu, c'est le contenu d'un placard, des petits bouts de mémoire en vrac, un voyage à travers les images qu'elle gardait", nous avertit Chris Marker au début de ce portrait. Ami et témoin privilégié de la vie de Simone Signoret, parce que leurs chemins n'ont jamais cessé de se croiser depuis qu'ils se sont rencontrés à l'époque du lycée Pasteur, à Neuilly-sur-Seine, Chris Marker fera, à la demande du 39e Festival de Cannes, le plus beau des films hommage à celle qui disait avoir la nostalgie de la mémoire non partagée. Réalisé dans l'urgence et en dehors de tout cadre juridique, Mémoires pour Simone est resté inexploité depuis près de trente ans.

Un film rare

Alors que le Centre Pompidou inaugure, le 16 octobre, une rétrospective de l’œuvre de Chris Marker, ARTE célèbre le grand cinéaste et essayiste engagé, décédé l’an passé, en proposant des films rares à l’antenne, sur le Web et en DVD. Dans Mémoires pour Simone, film présenté hors compétition au Festival de Cannes 1986, Chris Marker rend un hommage émouvant à son amie Simone Signoret en mêlant, avec le talent qui lui est propre, extraits de films, d’émissions de télévision et d’interviews, accompagnés de passages du livre de la comédienne La nostalgie n’est plus ce qu’elle était lus par François Périer.

Commenter cet article