TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, à partir du 26 août 2013, du lundi au vendredi à 19 heures 00, la série documentaire "Nobles demeures de Toscane".

Nobles-demeures-de-Toscane.jpg

© Prounenfilm/Stefano Pancaldi/Harald Erschbaumer


Pendant plus de deux cents ans, les Médicis, famille de banquiers et de mécènes italiens, ont fait la richesse de la Toscane en investissant leur fortune dans la construction de majestueuses villas. Lorenzo de Médicis, dernier descendant de la dynastie, nous emmène sur les traces de ses ancêtres.


Vendredi 23 août 2013 à 19 heures 00 : Retour à Florence

Les reflets dorés des champs, le vert tendre des coteaux et celui, plus sombre, des cyprès, font de la Toscane l’une des plus belles régions d’Europe. Lorenzo de Médicis n’a jamais vécu sur les terres de ses aïeuls et veut découvrir l’héritage de sa noble famille en visitant les villas de la région. Il part à la rencontre des descendants d’une dynastie rivale qui a fait elle aussi les belles heures de la Toscane : les Corsini. L’occasion pour lui de revenir sur l’inimitié ancestrale entre les deux puissantes familles, mais aussi sur la transmission des valeurs traditionnelles et l’importance du patrimoine familial.


Lundi 26 août 2013 à 19 heures 00 : Les villas des Médicis


Lorenzo rencontre les descendants de l’une des plus vieilles familles toscanes, les Torrigiani ; il se rend à Fiesole, à quelques kilomètres de Florence, où les villas offrent une vue imprenable sur la vallée, et visite notamment une demeure construite par le fondateur de la dynastie des Médicis ; son périple se termine à la Villa Poggio a Caiano, célèbre pour ses fresques illustrant la puissance de la famille.


Mardi 27 août 2013 à 19 heures 00 : Lucques, la mystérieuse

Lorenzo de Médicis poursuit sa route à Lucques, éternelle rivale de Florence, qui fut la seule ville de Toscane à résister avec ténacité à toute domination extérieure, y compris celle des Médicis, au temps de la Renaissance italienne. Dans les collines entourant la ville se cachent de prestigieuses villas érigées tels des châteaux de contes de fées au cœur de vastes domaines.

Lorenzo de Médicis fait une halte à la Villa Torrigiani de Camigliano, ouverte sur des jardins à la française conçus au XVIIe siècle par André Le Nôtre, le paysagiste de Louis XIV. Ce parc célèbre les quatre éléments et se caractérise par la présence de figures mythologiques. Il visite ensuite la Villa Rossi-Burlamacchi, ayant appartenu à un ennemi des Médicis, et dont les pièces recouvertes de scènes historiques invitent à un doux instant de rêverie.


Jeudi 29 août 2013 à 19 heures 00 : Sienne, la fière

Aux yeux des connaisseurs, les paysages de la province siennoise comptent parmi les plus attrayants de Toscane. Sur cette terre fertile, l’harmonie des couleurs est si parfaite que les voyageurs ont bien du mal à partir : depuis longtemps déjà, de riches Britanniques séduits par le charme des lieux ont commencé à faire l’acquisition de maisons vieilles de plusieurs siècles. Lorenzo de Médicis visite la Villa Cetinale, première demeure à avoir été rachetée par un lord anglais tombé amoureux de la région. Puis direction le Castello di Brolio, château du Xe siècle réputé pour son domaine viticole. Enfin, Lorenzo est invité à suivre le Palio, grande course hippique qui rend hommage à chacun des quartiers de la ville de Sienne.


Vendredi 30 août 2013 à 19 heures 00 : Noblesse oblige

Lorenzo de Médicis se rend à Montalcino, petit village situé non loin de Sienne qui connaît un nouvel essor grâce au Brunello, vin toscan produit à partir des raisins les plus nobles. À quelques kilomètres, Massimo Ferragamo a acheté des vignobles ainsi qu’un bourg vieux de huit cents ans dans le but de rendre leur prestige à ces lieux. Après avoir rencontré des membres de la plus nombreuse famille noble de Toscane, dans son domaine de Nipozzano, Lorenzo de Médicis fait ses adieux à la terre de ses aïeux en se rendant à la villa La Ferdinanda.

Commenter cet article