TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mercredi 08 janvier 2014 à 20 heures 50, le film réalisé par Jean-Claude Brisseau "Noce blanche".

Noce-blanche.jpg

© Les Films du Losange


La relation passionnelle entre un professeur de philosophie et l'une de ses élèves. Dans ce film tendu et bouleversant, Jean-Claude Brisseau nous fait éprouver, étape par étape, toute la force destructrice d'une passion impossible. Avec Bruno Cremer et Vanessa Paradis dans son premier rôle au cinéma.


Un lycée à Saint-Étienne, en 1989. Professeur de philosophie, François Hainaut, la cinquantaine, a pour élève Mathilde Tessier, 17 ans, une jeune fille difficile et marginale qui tombe amoureuse de lui. Fasciné par le désenchantement et la lucidité de l’adolescente, François Hainaut entreprend de l'aider pour qu’elle réussisse au bac. Sur ses gardes au début, il répond bientôt à son amour. Alors que Mathilde progresse, leur passion amoureuse éloigne peu à peu François de sa femme...

Passion destructrice

Une lente et irrésistible descente aux enfers ! Entre le moment où la jeune et séduisante élève réussit à se faire remarquer par son prof de philo et la scène où les deux amants sont découverts en train de faire l’amour dans une salle de classe, après ruptures et réconciliations, c’est toute la force destructrice d’une passion impossible que le cinéaste Jean-Claude Brisseau nous fait éprouver, étape par étape. Essayant tant bien que mal de résister à l’impérieux désir qui risque de détruire sa vie conjugale, François Hainaut (admirablement campé par Bruno Crémer) finit par s’abandonner dans les bras de son élève, écartant toute prudence. De son côté, prête à tout pour vivre son amour, la jeune fille (Vanessa Paradis dans sa splendeur juvénile) n’hésite pas à le harceler. Un film qui prend par les sentiments et ne lâche plus le téléspectateur, jusqu’à la méditation finale.

Avec : Vanessa Paradis, Bruno Cremer, Ludmila Mikaël, François Négret, Jean Dasté, Véronique Silver

Commenter cet article