TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, lundi 24 mars 2014 à 22 heures 55, le film réalisé par Martin Scorsese "Raging Bull".

Raging-Bull.jpg

© ARD/Degeto


L’ascension et la chute de Jake La Motta, légendaire champion de boxe des années 40, proche de la mafia et fameux pour ses dérapages dans le privé. Un film culte, fascinant de réalisme, fruit de la collaboration mythique entre De Niro et Scorsese.


New York, 1964. Jake La Motta se prépare à monter sur les planches. Pas pour boxer : il est devenu comédien. Un minable cabotin, bouffi et pathétique. Flash-back : Cleveland, 1941, sur un ring. Jake, vivace et athlétique, connaît une de ses dernières défaites. Le "taureau du Bronx" va désormais, tel un rouleau compresseur, collectionner les triomphes, parmi lesquels sa légendaire victoire contre Marcel Cerdan en 1949. Une ascension perturbée par les trucages de la mafia, et surtout par les dérapages de sa vie privée. Jaloux jusqu’à la folie, paranoïaque vis-à-vis de son frère, volage et tyrannique avec l’exquise Vickie, Jake débloque…

Plus qu'une performance d'acteur

Impossible de ne pas être scotché par l’apparition de De Niro ventripotent au début du film : est-ce bien le même homme que celui qui jouait auparavant dans Voyage au bout de l’enfer ? L’acteur a grossi de trente kilos pour incarner Jake La Motta. Mais cette performance n’est que la face spectaculaire d’un film impressionnant de réalisme. Scorsese refuse une approche "gros muscles et patriotisme" à la Rocky pour privilégier le côté ontologique de l’ascension (et de la chute) d’une idole. La vie de La Motta, qui contient tous les ingrédients d’un spectacle magistral, ne tolère pas de surenchère bouffonne. Consultant sur le film, le glorieux boxeur veillera à ce qu’un maximum de précision soit respecté. L’approche du réalisateur frôle donc le documentaire, mais, par-delà la biographie de l’exceptionnel sportif, c’est à l’âme américaine que Scorsese s’intéresse. Son réalisme se nourrit de symbolisme, s’abreuve de mysticisme : grâce au génie du cinéaste, cette biographie de Jake La Motta prend une dimension quasi divine.

Avec : Robert De Niro (Jake LaMotta), Cathy Moriarty (VickieLa Motta), Joe Pesci (Joey La Motta), Frank Vincent (Alvy), Nicholas Colasanto

Commenter cet article