TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 avril 2014 à 00 heure 25 "Romy Schneider - Un portrait en trois notes".

Romy-Schneider---Un-portrait-en-trois-notes.jpg

© Filmbäckerei Wien/Laimgruber


Du grand écran à la vie privée, un portrait de Romy Schneider tout en nuances et... en fragrances. Pour mieux évoquer son intimidant sujet, entre le mythe et la vie réelle de la star, ce documentaire choisit de peindre son aura avec la métaphore d'un parfum, lequel se décline en "note de tête", "note de coeur" et "note de fond".


Pour mieux évoquer son intimidant sujet, entre le mythe et la vie réelle de la star, ce film choisit de peindre son aura avec la métaphore d’un parfum, lequel se décline, comme on sait, en "note de tête", "note de cœur" et "note de fond". Pour Romy Schneider, née Rosemarie Albach-Retty, carrière et combativité constituent la "note de tête" : perfectionniste et déterminée, l’actrice défendit jusqu’au bout et farouchement sa liberté, son image et ses valeurs. La "note de cœur" résume quant à elle les amours passionnées qui ont marqué son existence. Avec les trois hommes de sa vie – Alain Delon, Harry Meyen et Daniel Biasini –, Romy a cherché en vain le bonheur. Elle aimait non moins passionnément son métier de comédienne et ses enfants, et ne put se remettre de la mort de son fils. Enfin, la "note de fond" représente ses origines et sa jeunesse. Née dans une célèbre famille de comédiens qui flirta avec le nazisme, Romy la rebelle, dont le talent fut très tôt révélé, ne cessa de remettre en cause les valeurs conservatrices de son éducation à travers des rôles complexes, mettant en exergue sa féminité et sa sensualité.

Commenter cet article