TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, samedi 26 octobre 2013 à 20 heures 50, le documentaire réalisé par Michael Schmidt-Olsen "« Selandia », le navire qui a changé le monde".

Selandia---le-navire-qui-a-change-le-monde.jpg

© Danish Broadxasting Corporation


L'histoire du premier transatlantique à moteur diesel, qui a révolutionné les transports maritimes à la veille de la Première Guerre mondiale.


En février 1912, la société danoise East Asiatic Company fait sensation en lançant le premier transatlantique à moteur diesel, destiné à assurer la liaison entre le Danemark, l'Italie et la Thaïlande. Dès son voyage inaugural, le Selandia prouve la supériorité de son mode de propulsion : ses moteurs sont presque deux fois plus puissants que ceux d'un navire à vapeur, occupent moins de place et nécessitent peu de main d'œuvre. Surtout, ils permettent de parcourir plus de 22 000 miles nautiques avec un seul plein des réservoirs. C'est le début d'une révolution qui va bouleverser les transports maritimes.

Morts mystérieuses

S'appuyant sur des archives, des scènes fictionnées et des entretiens avec des historiens, le film retrace l'histoire du Selandia mais aussi parallèlement celle de trois pionniers : Rudolf Diesel, l'inventeur du moteur diesel ; Ivar Knudsen, l'ingénieur en charge de la construction du moteur du Selandia ; et Hans Niels Andersen, le fondateur de la East Asia Company, propriétaire du navire. Deux de ces hommes périrent dans des circonstances non encore élucidées : Diesel en 1913 lors d'une traversée de la Manche sur un paquebot allemand, Knudsen lors d'un voyage en Inde en 1920. Le film revient sur le mystère de leurs disparitions dans le contexte de la Première Guerre mondiale.

Commenter cet article