TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 décembre 2013 à 00 heure 25, le documentaire réalisé par Thomas Ammann "Six amis en quête de liberté - Destins croisés de Budapest à Manhattan".

Six-amis-en-quete-de-liberte---Destins-croises-de-Budape.jpg

© MDR/Prounen Film


Michael Curtiz, Robert Capa, John von Neumann... : retour sur le parcours de six juifs hongrois qui ont dû fuir leur pays natal avant de marquer l'histoire du XXe siècle.


Ils ont grandi dans le même quartier de Budapest, puis fait des études à Berlin ou à Vienne. Ils ont voulu lutter contre le totalitarisme d’Horthy et celui d’Hitler, avant d’émigrer aux États-Unis via Paris ou Londres. Ce documentaire revient sur le parcours de ces six amis qui, de par leur engagement, ont connu un destin hors du commun : Mihály Kertész Kaminer (1886-1962) se rend à Hollywood et, devenu Michael Curtiz, réalise de nombreux films dont le mythique Casablanca qui évoque la résistance au nazisme. Endre Ernö Friedmann (1913-1954) prend le nom de Robert Capa donne ses lettres de noblesse au photoreportage de guerre. Il sera le seul photographe présent à Omaha Beach lors du débarquement allié. János Neumann Margittai (1903-1957), ou plutôt John von Neumann, devient un génial mathématicien : de Göttingen à Princeton, il invente les principes de base de l’ordinateur.

LeóSzilárd (1898-1964), physicien nucléaire, est l’instigateur d’une lettre à Roosevelt incitant les Américains à lancer le Projet Manhattan. Plus tard, il deviendra un fervent opposant aux armes nucléaires et militera en faveur du désarmement. Edward Teller (1908-2003), en hongrois Ede Teller : physicien lui aussi, il participe à la construction de la bombe A puis de la bombe H. Partisan forcené de l'arme nucléaire, antifasciste et anticommuniste farouche, il reste une personnalité controversée. Eugene Wigner (1902-1995), alias Jenö Pál Wigner, enseigne à Princeton et reçoit en 1963 le Prix Nobel de physique pour ses travaux sur la théorie de la mécanique quantique.

Commenter cet article