TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 27 avril 2014 à 20 heures 45, le film réalisé par Claude Sautet "Un coeur en hiver".

Un-coeur-en-hiver.jpg


Dans le monde feutré de la musique de chambre, le coeur de Camille, violoniste passionnée (Emmanuelle Béart), balance entre deux luthiers. Mais celui de Stéphane (Daniel Auteuil) est engourdi dans l’hiver... Claude Sautet livre un film mélancolique et retenu sur la confusion des sentiments.


Stéphane (Daniel Auteuil) est maître artisan dans l’atelier de lutherie qu’il dirige avec son ami Maxime (André Dussollier). Lors d’un déjeuner, ce dernier lui apprend qu’il est tombé amoureux de Camille, une violoniste passionnée de Ravel. Stéphane semble indifférent à cette nouvelle et ne montre pas davantage d’émotion quand la belle jeune femme lui confie son instrument à réparer. Mais bientôt, entre les rencontres dans son atelier et les répétitions et enregistrements auxquels il assiste, Stéphane se rapproche de Camille…

Chant et contre-chant

Maxime est épris de la belle et talentueuse Camille, avec qui il commence une nouvelle vie. Mais la jeune femme est intriguée par l’indifférent et taciturne Stéphane, et se confie peu à peu à lui. Au gré des regards et des non-dits, une troublante intimité s’établit entre eux. Pourtant, lorsque Camille lui avoue son amour, cet homme mystérieux et taciturne se rétracte violemment. « Quelque chose en moi ne vit pas », confesse Stéphane à Camille. Autodestructeur, il s’affirme dans le renoncement... Avec Un cœur en hiver, Claude Sautet livre un film mélancolique et retenu sur la confusion des sentiments. Cette tension est exprimée avec intensité par Emmanuelle Béart, extrêmement sensuelle, et Daniel Auteuil, remarquable de noirceur. Claude Sautet filme l’amour impossible sur fond de musique classique : car la seule passion qui s’exprime pleinement, dans les méandres de ce triangle amoureux, est celle que chacun des protagonistes voue à son art.

Avec : Daniel Auteuil (Stéphane), Emmanuelle Béart (Camille), André Dussollier (Maxime), Elisabeth Bourgine (Hélène), Brigitte Catillon (Régine), Myriam Boyer (Mme Amet), Maurice Garrel

Commenter cet article