TV Replay

Publié par Aanil

Dans son numéro du 27 février, le magazine Le Point mettait en cause Jean-François Copé pour ses liens avec la société Bygmalion. La filiale de Bygmalion aurait empoché de l'UMP 8 millions d'euros pour l'organisation des meetings de campagne de l’UMP en 2012. A l’époque, Jean-François Copé, président du parti, avait déclaré qu’il porterait plainte en diffamation. Mais selon Etienne Gernelle, directeur du Point, qui est l’invité de La Médiasphère cette semaine, cela n’est toujours pas le cas.

Commenter cet article