TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dimanche 10 novembre 2013 à 23 heures 45, le documentaire réalisé par Victor Kossakovsky "Vivan las Antipodas".

Vivan-las-Antipodas.jpg

© ma.ja.de filmproduktion/Victor Kossakovsky


En reliant huit lieux, et leurs habitants, situés aux antipodes - c'est-à-dire diamétralement opposés sur le globe terrestre -, Victor Kossakovsky nous invite à un voyage renversant.


"Et si je traversais la Terre, ce serait rudement drôle de se retrouver au milieu des gens qui marchent la tête en bas." Prenant au mot le fantasme d'Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, le cinéaste Victor Kossakovsky a réuni à l'écran quatre couples de lieux diamétralement opposés : une petite maison isolée occupée par deux frères d'Entre Rios en Argentine et un turbulent quartier de Shanghai, une ferme en bordure du lac Baïkal en Russie et la plaine d'un berger solitaire en Patagonie, un village du Botswana et la terre volcanique d'Hawaii, la plage de Castle Point en Nouvelle-Zélande, où s'est échouée une baleine, et le rocher antique de Miraflores en Espagne.

À la renverse

Scrutant, juxtaposant et renversant les paysages des antipodes et leurs habitants, le cinéaste russe – auteur notamment de Tishe ! et Svyato, déjà diffusés dans "La lucarne" – compose un voyage-essai aux images sublimes. Par la magie de son cinéma, la silhouette imposante de Shanghai se trouve ainsi reflétée dans la rivière argentine, les voitures roulent au plafond, la peau d'un éléphant se mue en lave refroidie d'un volcan… Où l'on mesure différences et similitudes entre les civilisations, notamment dans leur rapport à la nature et à la vitesse. Un voyage étonnant, avec pour héros récurrents deux frères argentins tendrement burlesques, gardiens du péage d'un pont de bois où passent de rares automobiles bringuebalantes.

Commenter cet article