TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, mardi 31 décembre 2013 à partir de 20 heures 50, "Voici venir l'orage".

Voici-venir-l-orage.jpg

© France 2/Ciné Mag/J. Morell


Signée Nina Companeezla, une tumultueuse fresque familiale en trois parties [Moscou, Berlin, Paris], brassant les destinées de trois générations, dans l'Europe de la première moitié du XXe siècle. Avec une distribution éblouissante : Anouk Grinberg, Natacha Régnier, Anne Brochet et Bruno Todeschini.

Avec : Anouk Grinberg (Tatiana), Sava Lolov (Leonid Stern), Natacha Régnier (Fania Schneider), Grégory Fitoussi (Itzhak Nadson), Nicolas Sotnikkoff (Wassiliev), Alain Sachs (Grigori Schneider), Mathias Mlekuz (Boris Stern), Anne Brochet (Sofia), Valentine Varela (Natalia)


Mardi 31 décembre 2013 à 20 heures 50 - Épisode 1

À Moscou, en 1900. Grigori Schneider possède une maison de couture réputée. Sous le règne du tsar Nicolas II, seuls les puissants industriels juifs ont le droit de résider dans les grandes villes. Pour pouvoir rester à Moscou, la famille Schneider a dû se convertir à la foi orthodoxe. Les filles aînées Fania et Tatiana sont deux jeunes femmes choyées. Fania, tendre et rêveuse, tente de se dérober à la passion de Wassiliev, un cosaque antisémite. Tatiana, fougueuse intellectuelle, est éprise de justice et de progrès pour son pays. La révolution de 1905 engendre des troubles et les violences se succèdent. Fania fuit avec Wassiliev et l’épouse, au grand désespoir de sa famille. Pour ne pas ajouter au chagrin de ses parents, Tatiana sacrifie son premier amour, Itzhak, et se marie à Leonid Stern, riche industriel juif.


Mardi 31 décembre 2013 à 20 heures 50 - Épisode 2

Milieu des années 1920. La famille Stern s'installe à Berlin comme beaucoup d'autres Russes exilés. Tatiana et Leonid retrouvent leurs amis et renouent avec leur luxueux train de vie, l'ivresse des bals et la gaieté d'antan. La répression et les temps difficiles ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Mais l'euphorie est de courte durée. Ruiné par des escrocs russes, Leonid décide d'acheter une boucherie dans un petit quartier de Berlin, et tombe bientôt malade…


Mercredi 1er janvier 2014 à 00 heure 15 - Épisode 3

Veille de la Seconde Guerre mondiale. La pension créée par Tatiana est sur le point de fermer. Micha, lui, a perdu son emploi d'ingénieur. Emporté par sa passion du cinéma, il devient bientôt scénariste sous un nom d'emprunt alors qu'il doit faire vivre sa femme Natalia et sa petite fille Anna. Mais, sous le coup d'une dénonciation, il doit quitter Berlin pour Paris…


Dans la tourmente de l’Histoire

“Tous les personnages de Voici venir l’orage ont réellement existé, explique Nina Companeez. Cette authenticité m’a permis de les rendre forts, contradictoires, alors que dans l’imaginaire on tombe facilement dans des stéréotypes romanesques. La sœur de ma grand-mère, Fania, s’est vraiment mariée avec un cosaque antisémite. Ma grand-mère Tatiana était une suffragette sociale-démocrate dans la Russie tsariste. Elle se méfiait de l’amour et détestait la sexualité. Elle s’est sacrifiée en épousant un homme dont elle n’était pas amoureuse. Et pourtant, plus tard, elle l’aimera passionnément !”

Commenter cet article