TV Replay

Publié par Aanil

W9 propose, mercredi 04 décembre 2013 à 20 heures 50, le magazine des faits divers présenté par Sidonie Bonnec avec Paul Lefèvre, "Enquêtes criminelles".

enquetes-criminelles-le-magazine-des-faits-divers-Sidonie-b.jpg


Adultère sanglant : l'affaire Lomoro


Mariette, 50 ans, n'arrive plus à trouver le sommeil. Et pour cause : depuis plus de six mois, elle n'a plus aucune nouvelle de son frère, Raphaël Lomoro. L'homme vit à Madagascar où il a fait fortune dans le négoce de la vanille et ne revient en France que quelques semaines par an pour voir son épouse et ses six enfants qui vivent dans l'Est.

Mariette décide alors de mener sa petite enquête. Elle contacte les amis de son frère en Afrique. Tous lui indiquent que Raphaël devait revenir en France pour passer les fêtes de Noël en famille. Elle se renseigne auprès des compagnies aériennes et découvre que Raphaël a effectivement atterri à Roissy le 15 décembre 2006. Mais alors pourquoi ne l'a-t-il pas contactée ?

Mariette alerte les gendarmes de l'étrange disparition de son frère. Les enquêteurs s'aperçoivent que quatre retraits avec la carte bleue de Raphaël ont été effectués postérieurement au 15 décembre mais personne ne l'a vu dans la région. L'homme a-t-il été victime d'un crime crapuleux ? C'est le début d'une enquête qui va finalement mener les enquêteurs sur la piste d'une terrible vengeance familiale...


Un meurtrier dans la famille

En 1974, à Buffalo, dans l'État de New York, Barbara Loyd, une mère de famille de 27 ans, est sauvagement assassinée chez elle pendant que ses deux enfants dorment. Violée, elle a été poignardée à 16 reprises avec un couteau de cuisine.

Dans un premier temps, les enquêteurs privilégient la piste d'un crime passionnel et placent en garde à vue Shorty Llyod, le mari de Barbara. Cependant, il nie le meurtre de son épouse et les policiers ne disposent pas de preuves suffisantes pour le mettre en examen. Un second suspect entre alors en scène : Rusty Chatt, l'époux de la sœur de Barbara. Il s'avère que Rusty faisait des avances à la jeune femme. Une fois encore, les preuves manquent. La police est persuadée que l'un des deux, le mari ou le beau-frère, est le meurtrier, mais faute d'éléments, l'affaire est classée.

Plus de 30 ans après les faits, les enfants de Barbara demandent la réouverture de l'enquête. Des poils de l'agresseur de Barbara, retrouvés à l'époque sur la scène du crime, n'avaient pas pu être exploités. Mais les progrès de la science vont enfin permettre de mettre à jour toute la vérité...

Commenter cet article