TV Replay

Publié par Aanil

W9 propose, mercredi 02 avril 2014 à 20 heures 50, le magazine des faits divers présenté par Sidonie Bonnec avec Paul Lefèvre, "Enquêtes criminelles".

enquetes-criminelles-le-magazine-des-faits-divers-Sidonie-b.jpg


Affaire Lemaire : quand la perversion brise une famille


Ce 10 novembre 2008, il est midi lorsque Isabelle Lemaire, 31 ans et mère de 5 enfants, vient signaler la disparition de son mari, Jean-Luc, 47 ans, à la gendarmerie de Choisy-au-Bac dans l'Oise. La mère de famille est bouleversée ; elle a peur que son époux ait mis fin à ses jours. Elle explique qu'ils sont surendettés et qu'à plusieurs reprises son compagnon a menacé d'en finir. Une enquête pour disparition inquiétante est ouverte. D'importantes recherches s'organisent. De son côté, Isabelle Lemaire contacte tous les médias locaux pour diffuser un avis de recherche.

Pour autant, Jean-Luc reste introuvable et les gendarmes vont vite se rendre compte qu'il ne s'agit probablement pas d'un suicide. Car la 806 du disparu est finalement retrouvée au milieu d'une clairière, complètement carbonisée, sans aucune trace de présence humaine à l'intérieur. Pourquoi Jean-Luc aurait incendié sa voiture avant de se suicider ? Les gendarmes sont perplexes et ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Ils découvrent que depuis le début, Isabelle, cette femme qui pleure son mari devant les caméras de télévision, cache bien son jeu. La mère de famille a une double vie et collectionne les amants. Les enquêteurs ne vont pas tarder à découvrir que Jean-Luc Lemaire a été en fait la victime d'un piège mortel...


Une affaire un peu trop vite réglée

En 1982, à Ada dans l'Oklahoma, Debbie Carter, une serveuse de 21 ans, est retrouvée sauvagement assassinée à son domicile. La jeune femme a été violée, battue et étranglée. Sur son corps et sur les murs de l'appartement, des inscriptions ont été faites avec du vernis à ongles : le mot « die » (« mourir » en français) et deux noms : Duke Graham et Jim Smith. Les deux hommes sont retrouvés et immédiatement interpellés. Seulement, ils disposent chacun d'un solide alibi et sont donc relâchés.

Pendant de longs mois, les enquêteurs se trouvent dans l'impasse jusqu'à ce qu'ils confondent deux nouveaux suspects : Ron Williamson et Dennis Fritz, des habitués du bar où travaillait Debbie. Malgré de maigres indices, les deux acolytes sont condamnés pour le meurtre de la serveuse. Jusqu'à ce qu'un incroyable rebondissement vienne mettre en doute leur culpabilité...

Commenter cet article