TV Replay

Publié par Aanil

W9 propose, mercredi 26 mars 2014 à 20 heures 50, le magazine des faits divers présenté par Sidonie Bonnec avec Paul Lefèvre, "Enquêtes criminelles".

enquetes-criminelles-le-magazine-des-faits-divers-Sidonie-b.jpg


Le mystère du couple disparu


28 juin 1996. Pont d'Ain, à une centaine de kilomètres de Lyon. Le téléphone retentit chez la famille Virey. C'est Jean-Pierre, le fils ainé âgé de 11 ans, qui décroche. Il est seul dans la maison en compagnie de son petit frère de 3 ans. À l'autre bout du fil, ses parents lui expliquent qu'ils ne vont pas rentrer tout de suite car ils doivent régler un problème de dernière minute et qu'il ne faut pas s'inquiéter. En réalité, les parents ne reviendront jamais.

Prévenus, les gendarmes lancent un appel à témoins pour tenter de retrouver le couple. Chose inquiétante : Non seulement les Virey ont abandonné leurs deux enfants, mais ils n'ont emporté aucune affaire personnelle et n'ont pas effectué de retrait d'argent.

Quelques semaines plus tard, alors que l'enquête est au point mort, la voiture du couple est découverte immergée dans un lac. À l'intérieur, les corps sans vie de Jean-François et Patricia Virey.

Cela ressemble a un banal accident mais l'autopsie des cadavres va orienter l'enquête vers la piste criminelle. Le corps de la femme présente des traces de strangulation… Quant à celui du mari, il a été émasculé.

La signature d'un homicide d'une incroyable cruauté ne fait plus de doute.

Et c'est en fouillant dans le passé récent du mari que les enquêteurs vont découvrir qu'un banal accrochage routier est peut être à l'origine de ce carnage...


Conspiration

Mars 1982. Une vieille dame est retrouvée morte dans la campagne anglaise, battue et violée. En se rendant à son domicile, les policiers découvrent que la vieille dame a été séquestrée chez elle avant d'être abandonnée dans un champ.

Dans sa chambre, des traces de sperme dont l'ADN ne correspond à aucun individu fiché.

Dans un premier temps, la police soupçonne un cambriolage qui aurait mal tourné, Mais le neveu de la victime a une théorie bien plus étonnante : il pense que sa tante aurait été au cœur d'un complot. Son activisme anti-nucléaire lui aurait attiré les foudres des grands industriels.

Malgré d'importantes recherches, aucune piste sérieuse ne ressort. L'affaire est classée. Mais 20 ans plus tard, en 2002, de nouveaux enquêteurs chargés de reprendre le dossier vont enfin découvrir l'incroyable vérité grâce aux progrès de la science...

Commenter cet article