TV Replay

Publié par Aanil

W9 propose, mercredi 05 mars 2014 à 20 heures 50, le magazine des faits divers présenté par Sidonie Bonnec avec Paul Lefèvre, "Enquêtes criminelles".

enquetes-criminelles-le-magazine-des-faits-divers-Sidonie-b.jpg


Une meurtrière dans la famille ? : l'affaire Colette Deromme


15 avril 2011. Séverine, 18 ans, a fini ses cours et attend sa mère à la sortie du lycée. Désespérément...

Colette Deromme, 50 ans, mère de 4 enfants, ne donne plus aucun signe de vie. Très inquiète, Séverine prévient les gendarmes. Le secteur autour du domicile de la disparue, à Lorgues, en Provence, est quadrillé. La maison familiale est passée au peigne fin. En vain...

Colette serait-elle partie volontairement, sans ses papiers, sans argent, et sans téléphone ? Impensable !

Deux jours plus tard, une information judiciaire est ouverte pour « disparition inquiétante ». Au même moment, une autre affaire tient en haleine tout le pays : l'affaire Dupont de Ligonnès. Suspecté d'avoir tué sa femme et ses 4 enfants à Nantes, Xavier Dupont de Ligonnès est en fuite. Il serait dans la région et pourrait connaître Colette puisqu'il a vécu à Lorgues, vingt ans auparavant. Et si Colette et Xavier étaient partis ensemble ?

Un mois plus tard, rebondissement : le corps de Colette Deromme est retrouvé en état de décomposition, dissimulé sous un tas de pierre à environ vingt kilomètres de son domicile. Mais pour quelle raison cette femme de 50 ans a-t-elle été tuée ? Et surtout, par qui ? Plongée au cœur d'un crime incroyable où se mêlent argent, rivalité, rancune et jalousie...


L'énigme du meurtre de la postière de Rodez

Le 13 juin 2002, Elisabeth R., 48 ans, chef de service à la poste de Rodez, ne rentre pas du travail. Pendant une semaine, tout laisse à penser que cette mère de trois grands enfants a fait une fugue. En instance de divorce, elle a pu avoir besoin de prendre l'air ou de rejoindre un amant. D'ailleurs, sa voiture est découverte à Toulouse, à proximité de la gare SNCF.

Les jours passent, l'enquête suit son court et les gendarmes finissent par douter de ce scénario car la personnalité d'Elisabeth ne colle pas avec un départ volontaire et précipité. Mère dévouée, elle a disparu le jour même où sa fille cadette passait son bac.

Ce n'est que trois semaines après sa disparition que les gendarmes découvrent le corps calciné d'Elisabeth, en pleine forêt aveyronnaise.

Les enquêteurs fouillent la vie privée de la victime et vont très vite s'apercevoir que depuis près de 20 ans, le mari de la postière mène une double vie.

Petit à petit se dessine alors la thèse deun incroyable et terrible complot familial...

Commenter cet article