TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 août 2013 à 00 heure 15, un volet de la série documentaire "Wild thing, la folle histoire du rock".

Raw-power.jpg

© Jérôme de Missolz


Raw power


Personne n'incarne mieux qu'Iggy Pop l'énergie, le son saturé et l'animalité qui caractérisent le rock. Jérôme de Missolz poursuit sa décoiffante saga du rock. Il nous entraîne dans des lieux emblématiques et des vies marquées par l'outrance, l'audace et une increvable vitalité.


Plutôt que de dérouler une énième histoire du rock, cette série s’ancre dans des lieux et situations emblématiques. Elle plonge la tête la première dans le bruit et la fureur, les drogues et le sexe, la révolte et la poésie, dans le sillage de ceux qui ont fait naître cette musique au son tranchant, au beat parfait et primitif.

Personne n’incarne mieux qu’Iggy Pop l'énergie, le son saturé et l’animalité qui caractérisent le rock. Filmé en septembre 2007 à la Fête de l'Humanité, ce rescapé d'années de défonce montre qu'il n'a rien perdu de son jeu de scène. Tout débute à Detroit en 1969 avec les Stooges, inventeurs du son et de l’outrance annonciateurs du punk. Au milieu des années 1970, cette force autodestructrice met Iggy K.O. Il ne peut plus assurer de concerts et vit reclus à Los Angeles. C’est David Bowie qui l’aide à remonter la pente. Au cours d'une longue interview, "l'Iguane" revisite les grandes étapes de sa vie et revient sur les musiciens qui l’ont influencé, de Little Richard à Jim Morrison.

Commenter cet article