TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, lundi 10 février 2014 à 22 heures 15, le téléfilm réalisé par Christian Petzold "Yella".

Yella.jpg

© ZDF/Hans Fromm


Une jeune femme quitte, pleine d'espoir, son Allemagne de l'Est natale pour l'Ouest ... Signé Christian Petzold, chef de file de la nouvelle vague du cinéma allemand, un conte moderne qui vire subrepticement au fantastique, primé à la Berlinale 2007 pour l'interprétation de Nina Hoss.


Laissant derrière elle un mariage raté, des dettes et un époux obsessionnel, Yella quitte sa petite ville de l'Allemagne de l'Est et part pour l'Ouest dans l'espoir d'y trouver du travail et une vie meilleure. À Hanovre, elle fait la connaissance de Philipp, qui travaille pour un établissement de fonds d'actions en Bourse. Elle devient son assistante, dans un monde où le jeu se confond avec la sensation du pouvoir. Mais cet épanouissement est contrarié par l'irruption étrange et déstabilisante de sons et de voix surgis du passé. Yella a soudainement peur que cette nouvelle vie ne soit pas la vraie...

Femme au bord du réel

Chef de file de la nouvelle vague du cinéma allemand, Christian Petzold est revenu, en 2007, avec Yella dans la compétition berlinoise, après Fantômes (2003). Le cinéaste creuse ici la même veine fantomatique avec ce conte d'horreur moderne. Histoire de prime abord banale d'une jeune femme fuyant l'Est rural pour une Allemagne de l'Ouest urbaine et impersonnelle, le film installe subrepticement, par touches à peine visibles, une atmosphère inquiétante qui bascule dans le thriller fantastique à l'occasion d'un étrange accident de voiture. Observée sans être approchée, Yella, interprétée par une sublime Nina Hoss (récompensée par l'Ours d'argent), flotte dans cet univers grisant et déstabilisant : un monde où ses seules attaches sont un amant inexorablement distant et un père qu'elle joint régulièrement au téléphone et dont on n'entend jamais la voix...

Avec : Nina Hoss (Yella), Devid Striesow (Philipp), Hinnerk Schönemann (Ben), Burkhardt Klaußner (Dr. Gunthen), Wanja Mues (Sprenger), Barbara Auer (Barbara Gunthen), Christian Redl (Le père de Yella)

Commenter cet article