TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, samedi 12 juillet 2014 à 20 heures 45, les deux volets du documentaire "Au nom d'Athènes".

A 20 heures 45 - Vaincre à Marathon

En 499 avant J.-C., Milet, une cité grecque d’Asie Mineure, se révolte contre le joug de l’Empire perse avec le soutien des cités indépendantes d’Athènes et d’Érétrie... Une reconstitution spectaculaire de la bataille de Marathon, à l'aide d'images de synthèse et de dialogues en grec ancien et en persan !

En 499 avant J.-C., Milet, une cité grecque d’Asie mineure, se révolte contre le joug de l'Empire perse avec le soutien des cités indépendantes d'Athènes et d'Érétrie. Darius, grand roi de l’Empire perse, décide de laver cet affront en lançant une expédition punitive contre les cités rebelles. Après avoir repris et rasé Milet en - 494, l’armée perse met Érétrie à feu et à sang, réduisant sa population en esclavage. À Athènes, l'inquiétude grandit. Pourtant, l'influent stratège Miltiade, outré par les exactions perses, choisit de rejeter l'offre d’allégeance des ambassadeurs de Darius. En 490 avant J.-C, l’affrontement est inévitable. Le commandement perse décide de débarquer à Marathon, afin d'attirer les Athéniens en dehors de leur cité. Contre toute attente, les 10 000 hoplites grecs, mettent en déroute l’armada des Immortels sur la plaine de Marathon. La victoire est éclatante et les Athéniens ébranlent une première fois le pouvoir d’un Empire perse qui a cessé d’être invincible.

A 21 heures 35 - Divine Salamine

Dix après la bataille de Marathon, Xerxès, héritier de Darius, s’apprête à prendre sa revanche face aux Athéniens. Après plusieurs années de préparation, il lance une armée de plus d’un million d’hommes à l’assaut de la Grèce continentale... Une reconstitution spectaculaire de la bataille de Salamine, à l'aide d'images de synthèse et de dialogues en grec ancien et en persan !

Dix après la bataille de Marathon, Xerxès, héritier de Darius, s’apprête à prendre sa revanche face aux Athéniens. Après plusieurs années de préparation, il lance une armée de plus d’un million d’hommes à l’assaut de la Grèce continentale. Malgré l’alliance des principales cités, de Sparte à Corinthe, les Grecs essuient plusieurs revers. Devant la menace, les Athéniens évacuent leur cité, que les Perses s’empressent de mettre à sac et de livrer aux flammes.

En septembre 490 avant J.-C., Thémistocle, successeur du stratège Miltiade, décide d’affronter la flotte perse au large de l’île de Salamine. Plus puissants, les navires hellènes anéantissent leurs ennemis sous les yeux de Xerxès, qui assiste à la bataille depuis un point d’observation sur la côte. Cette victoire sans précédent assure la prééminence d’Athènes sur la mer Égée pour les siècles à venir.

Au nom d'Athènes

Commenter cet article