TV Replay

Publié par Aanil

ARTE diffuse, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 août 2014 à 01 heure 15, "Court-circuit".

Les fables dans les courts métrages

La réalisatrice Jennifer Gesslein s’entretient avec la critique littéraire Maren Jäger et le spécialiste de cinéma Peter Ellenbruch, à propos du recours à la fable dans les films courts - Avec deux courts métrages : "Symphonie n°42" de Réka Bucsi (Animation, Hongrie, 2013, 10mn) et "Kwaku Ananse" d'Akosua Adoma Owusu (États-Unis/Mexique/Ghana, 2013, 25mn).

Zoom – fable et vérité

Dire la vérité, mais par le truchement de personnages imaginaires, d’animaux et de plantes doués de parole. Loin de la réalité, en apparence...

Les fables sont des histoires courtes qui ont toujours pour but de faire passer un message. Dans les fables, le renard, le coq et le loup adoptent nos traits de caractère sous les noms de Goupil, Chanteclerc et Ysengrin.

La réalisatrice Jennifer Gesslein s’est entretenue avec la critique littéraire Maren Jäger et le professeur spécialiste de cinéma Peter Ellenbruch. Les fables sont-elles encore adaptées à la critique sociale – par exemple dans le court métrage ? Les deux films de l’émission Kwaku Ananse de l’Américaine Adoma Owusu et Symphonie n°42 de la Hongroise Réka Bucsi sont pour eux l’occasion de montrer comment fonctionne la fable dans un court métrage et quelle importance revêt ce genre pour les fables.

Réka Bucsi

Symphonie n°42 décrit un univers fabuleux dépourvu de morale. La réalisatrice s’intéresse aux interactions entre l’homme et l’animal, entre l’homme et la nature. Surréalistes, les situations qu’elle crée sont aussi extrêmement concrètes.

Cinéaste indépendante, Réka Bucsi, née en 1988 en Allemagne, a étudié le film d’animation à l’Université Moholy-Nagy de Budapest, où elle vit encore aujourd’hui.

En 2011, elle participe au programme de formation numérique Essemble de l’Université Humanidades Tecnologias à Lisbonne. En 2013, elle s’inscrit à l’atelier international sans frontières (ASF) à Viborg au Danemark. Produit en 2013 en Hongrie, Symphonie n°42 (dix minutes) a été projeté à la Berlinale la même année.

Court-circuit (15 août 2014) - Les fables dans les courts métrages

Commenter cet article