TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "360° Géo", ARTE diffuse, samedi 27 septembre 2014 à 20 heures 00, le document "Atlantique austral, mission dératisation !".

Atlantique austral, mission dératisation !

Un navire, trois hélicoptères et une équipe de 25 spécialistes partent pour une campagne de dératisation en Géorgie du Sud, une île de l’Atlantique austral. Cette terre inhabitée au climat rude abrite l’une des principales colonies d’oiseaux marins de la planète, que la multiplication des rongeurs menace. L’intervention de cette équipe de choc suffira-t-elle ?

Un navire, trois hélicoptères et une équipe internationale de 25 spécialistes partent pour une campagne de dératisation en Géorgie du Sud. Cette île inhabitée au climat rude et venteux abrite l’une des principales colonies d’oiseaux marins de la planète, que la multiplication des rongeurs menace. L’intervention de cette équipe de choc suffira-t-elle ?

Le Néozélandais Peter Garden est considéré comme le pilote chasseur de rats le plus expérimenté du monde. Mais là, sur cette île de l’Atlantique sud, il se trouve face à un défi majeur. Les tempêtes de neige et le relief extrêmement montagneux empêchent l’attaque aérienne des prédateurs qui constituent une vraie menace pour les oiseaux. Arrivés avec les chasseurs de phoques et les baleiniers, ces parasites doivent être éradiqués pour que l’île redevienne ce qu’elle était à l’origine, un habitat pour les oiseaux et mammifère marins … 360° - GÉO a accompagné l’équipe de dératisation lors de son intervention au bout du monde.

Nulle part ailleurs les eaux de l’Atlantique austral ne connaissent une faune et une flore plus riches qu’au large de la Géorgie du Sud. De la taille de Majorque, cette île britannique est le principal lieu de rencontre des mammifères marins du monde, et le lieu de reproduction d’une soixantaine de millions d’oiseaux marins dont certaines espèces sont endémiques. Et pourtant ce n’est rien par rapport à la richesse passée de cet habitat : les œufs dans les nids au sol sont la proie des rats et des souris arrivés autrefois avec les chasseurs de phoques et les baleiniers. Un plan de dératisation a été mis en place, pour un budget de huit millions d’euros apporté par une fondation privée britannique. Trois hélicoptères, 200 tonnes de rongicide, 700 barils de carburant ainsi que plusieurs mois de réserves alimentaires ont été transportés par bateau sur cette île inhabitée. La superficie à traiter est de 58 000 hectares, soit cinq fois les plus grands espaces qui ont précédemment fait l’objet de campagnes comparables. L’inconnue, c’est la date de retour de ces pilotes, ingénieurs, médecins et spécialistes des terres australes. La Géorgie du Sud est balayée par des tempêtes d’une violence inouïe, les hivers arrivent sans crier gare - et le port le plus proche est à 1 400 kilomètres....

360° Géo - Atlantique austral, mission dératisation !

Commenter cet article