TV Replay

Publié par Aanil

Dans le cadre de son magazine "360° Géo", ARTE diffuse, samedi 18 octobre 2014 à 20 heures 00, le document "Kazakhstan, les bienfaits".

Kazakhstan, les bienfaits

En Asie centrale, au Kazakhstan plus précisément, un aliment vieux comme le monde fait fureur actuellement : le lait de chamelle. Les bergers ne jurent que par ses bienfaits.

En Asie centrale, au Kazakhstan plus précisément, un aliment vieux comme le monde fait fureur actuellement : le lait de chamelle. Les bergers ne jurent que par ses bienfaits. De plus en plus de Kazakhs redécouvrent l’élevage de chameaux et de dromadaires, animaux dont la viande et le lait sont une source de revenus appréciable. C’est ainsi qu’une tradition séculaire permet à de nombreux Kazakhs de survivre dans le désert.

En superficie, le Kazakhstan est le 9e pays de la planète. La majeure partie de son territoire se compose de steppes, d’étendues désertiques et semi-désertiques. Ces contrées peuvent sembler inhospitalières, mais elles ne le sont pas pour les éleveurs de chameaux, notamment Berigbaï (35 ans) et son épouse Goulya qui sont nés ici. Les nomades modernes et leurs bêtes vivent dans le désert, tout comme leurs ancêtres l’ont fait des siècles durant. Ils arrivent à transporter tous leurs biens, ainsi que leur maison démontable – une yourte – à dos de chameaux et dans deux voitures. Quant au Kazakh Sydyk, il a fait fortune avec l’élevage de camélidés. 360°- GEO a suivi le grand déplacement d’une famille avec son troupeau.

Dans le sud Kazakhstan s’étend le désert de Taukum, qui est presque aussi grand que la Suisse. C’est un habitat idéal pour plusieurs races de chameaux et de dromadaires, dont l’élevage devient lentement mais sûrement l’un des principaux secteurs économiques du pays. Depuis toujours, les chamelles fournissent le bien le plus précieux pour des habitants du désert : du lait ! Suffisamment hydratant, il est aussi très nutritif. Les nomades ont mis au point une méthode qui permet au lait de chamelle de se conserver longtemps. En y ajoutant des lactobactéries, ils obtiennent le « shubat », un breuvage un peu aigre mais très apprécié, rafraîchissant et, dit-on, excellent pour la santé. Au Kazakhstan, le « shubat » se vend extrêmement bien et il est même censé guérir des maladies. Ces vertus pourraient s’expliquer par le fait, que dans le désert, les chameaux se nourrissent de toutes sortes d’arbustes épineux, piquants, amers ou salés comme le saxaoul (Haloxylon ammodendron) ou encore les tamarix possédant des glandes à sel. Les nomades prêtent des vertus médicinales à une grande partie de cette flore. Des scientifiques en étudient actuellement les principes actifs. Le lait de chamelle est particulièrement riche en enzymes et en protéines antibactériennes qui renforcent le système immunitaire et pourraient même avoir des vertus thérapeutiques. Idéal pour faire des affaires avec du lait de chamelle !

360° Géo - Kazakhstan, les bienfaits

Commenter cet article