TV Replay

Publié par Aanil

France 3 diffuse, vendredi 31 octobre 2014 à 20 heures 45, le magazine de découvertes présenté par Philippe Gougler "Faut pas rêver".

 

Namibie, la force du désert

Ce soir, Philippe Gougler vous emmène dans les paysages grandioses de la Namibie, vaste pays voisin de l’Afrique du Sud. Entre dunes de sable rouge qui viennent se jeter dans l’océan et désert de pierres aux couleurs changeantes du Damaraland, c’est un voyage jalonné de rencontres insolites auquel vous êtes conviés.

Capturer des reptiles dans le sable afin de les géo-localiser, apprendre à cohabiter avec les éléphants du désert ou skier dans les plus hautes dunes du monde : c’est une partie du programme qui vous attend. Vous découvrirez aussi ce pays vu du ciel grâce à une famille de pilotes qui réservent, à quelques privilégiés, des endroits secrets de l’immense Namibie, vous apprendrez pourquoi les Himbas, l’une des 12 ethnies du pays, sont appelés « le peuple de l’ocre », vous tomberez amoureux des bébés guépards dont s’occupent une poignée de passionnés prêts à tout pour sauvegarder l’espèce et enfin, vous observerez la magie du ciel namibien qui, à la nuit tombée, scintille de millions d’étoiles pour le plus grand bonheur d’astronomes amateurs et professionnels !

Le safari du ciel

« La nature ne s’offre que lorsque l’humain disparait. »

S’éloigner des hommes, s’enfoncer dans le désert pour le comprendre, le sentir, le toucher; ça, c’est le safari version des frères Schoeman ! Leur promesse : un périple de trois mille kilomètres en quatre jours, à bord de leurs Cesna 21, du sud de la Skeleton Coast jusqu’à la frontière angolaise. Ce safari volant, c’est une expérience unique. Deuxième pays le moins peuplé au monde, la Namibie dévoile ses trésors mais toujours avec parcimonie… Partir à la rencontre des derniers éléphants du désert, survoler les carcasses de bateaux échoués et entendre les dunes rugir sous vos pieds... Le safari des Schoeman est une invitation à remonter le temps dans un des derniers endroits sur terre que l’homme n’a pas encore dompté.

Un reportage de Jean-Laurent Bodinier et Agathe Lante
Une production Cargo Culte Productions 2014


Les Himbas : le peuple de l’ocre

« Il m’est difficile de savoir ce que va devenir notre culture. Cela va dépendre de la génération actuelle. »

Au nord de la Namibie, il existe un peuple qui a fait le choix de vivre à l’écart du monde moderne. Les Himbas ne sont que quelques milliers et pourtant ils sont connus dans le monde entier. On les appelle « le peuple de l’ocre » parce que les femmes se recouvrent le corps quotidiennement d’une poudre à base d’ocre.

Mais aujourd’hui, les jeunes Himbas doivent s’ouvrir au monde extérieur pour mieux le comprendre et protéger leur culture. La première école vient d’être construite. Les enfants vont y apprendre tout ce que leurs parents ignorent : lire, écrire, parler anglais, la langue nationale. Vont-ils continuer à vivre dans la tradition des ancêtres ? Ou abandonner leurs coutumes pour se fondre dans la société namibienne ? L’univers des Himbas est peut-être à un tournant majeur de son histoire.

Un reportage de Jean-Christophe Brisard et Frédéric Durand
Une production Tamarillo Productions 2014


La dame aux guépards

« La réintroduction d’animaux sauvages n’est pas vraiment faite pour les fans de Bambi ! »

Elle est connue en Namibie comme « la dame aux guépards ». Le docteur Laurie Maker est américaine. Elle a créé un sanctuaire pour les guépards où elle recueille, soigne et tente de rendre la liberté à ces pensionnaires menacés. En 25 ans, sa fondation est devenue une référence mondiale. Elle en a sauvé plus de 600.

C’est un grand jour pour Laurie. Une femelle et ses deux petits vont faire leur premier pas en liberté. L’angoisse qu’on lit dans les yeux de « la dame aux guépards » n’efface pas son sourire radieux. Le sentiment du travail bien fait. Dans la plus grande réserve privée du pays, Jacomina et ses petits vont devoir affronter la rudesse de la vie sauvage. Un pari loin d’être gagné d’avance.

Grâce à Laurie, le guépard de Namibie est peut-être sauvé. Ils étaient 2500 en 1995, ils sont désormais plus de 4 000.

Un reportage de Jean-Laurent Bodinier et Agathe Lante
Une production Cargo Culte Productions 2014


Les étoiles du désert

« Les gens qui viennent en vacances ici, en Namibie, ils regardent le ciel et, oh !, ils n’ont jamais vu autant d’étoiles. »

Faible densité humaine, peu de pollutions atmosphérique et lumineuse… autant de critères qui font de la Namibie le paradis des astronomes. Reinhold Schreiber en sait quelque chose : sa ferme se situe aux portes du désert du Kalahari, un endroit idéal pour observer les étoiles et tout particulièrement la voie lactée. Il s’est progressivement équipé en télescopes et accueille désormais dans son « astroferme » des astronomes amateurs, namibiens et étrangers.

A quelques kilomètres de là, les scientifiques du monde entier se retrouvent à l’observatoire HESS, le plus grand site de télescopes à rayons gamma de la planète. Ces engins étudient les phénomènes les plus violents du cosmos, comme les explosions d’étoiles ou les jets de plasma émis par les trous noirs géants. Avec pour objectif fou de capter un jour l’énergie des étoiles pour l’utiliser sur Terre.

Un reportage de Jean-Christophe Brisard et Frédéric Durand
Une production Tamarillo Productions 2014

[France 3] Faut pas rêver - Namibie, la force du désert

Commenter cet article