TV Replay

Publié par Aanil

France 3 propose, vendredi 17 octobre 2014 à 20 heures 45, le magazine de la mer "Thalassa".

Sénégal, entre fleuves et océan

Flâner Le long des côtes, parcourir les deltas et partir au grand large... De la Casamance à Saint-Louis, du Sud au Nord, le Sénégal se décline en une incroyable palette de couleurs et de paysages.

L’océan Atlantique et les fleuves qui enjambent ce territoire permettent aux Sénégalais de déployer toute leur inventivité pour faire de ce pays, un lieu de vie et d’échanges, au rythme des bateaux et des pirogues. Entre plages de sable fin, fleuves et mangrove, on croise des femmes courageuses, d’incroyables pêcheurs-chasseurs et des défenseurs de la nature qui construisent le Sénégal de demain.

Escale à Carabane

« Pendant de longues années, on n’a pas vu le bateau s’arrêter à Carabane... Aujourd’hui, c’est un nouveau départ, je monte à bord du ferry avec plaisir. Je recommence mon commerce à zéro. »

Pour Fatou, comme pour les autres villageois de l’île de Carabane, ce ferry qui accoste sur le quai flambant neuf est un événement. L’espoir renaît et l’activité économique va pouvoir reprendre. Certains se préparent même à accueillir les visiteurs qui souhaiteront faire une halte sur cette île pleine de charme.

Une île dont l’essor s’était arrêté net avec le naufrage du Joola en 2002. 3 ans après le drame, quand la liaison maritime Dakar - Ziguinchor avait repris, l’escale à Carabane avait été supprimée, pour raisons de sécurité.

Après 12 longues années d’isolement, le ferry fait son retour et les habitants retrouvent le sourire.

Un reportage d’Isabelle Moeglin et Nicolas Ducrot
Une production France 3 – Thalas
sa

Course contre le thon

« Ce poisson nous connaît déjà, il connaît la couleur du bateau, il connaît les hameçons, il connaît le cuisinier, il connaît tout le monde ! »

Alfonso parle de son métier avec passion. Lui et ses collègues pratiquent une pêche comme on en voit peu dans le monde, elle se déroule au large du Sénégal, très au large parfois. C'est comme une chasse, une traque sur l'océan. Les bateaux qui pratiquent cette activité sont appelés les canneurs, car c’est avec des cannes en bambou que les hommes attrapent le poisson. Avec juste un hameçon, à la traditionnelle. Et en plus, ils ont un secret, un truc presque infaillible pour être sûrs de se retrouver au-dessus d'un banc de thon pendant des semaines entières. Alors, la pêche peut commencer, et là, chaque jour, on en prend plein les yeux : c'est un spectacle, intense, nerveux, périlleux, dans lequel les hommes jouent le premier rôle. Surtout quand d'énormes poissons se pointent au bout de la canne .....

Un reportage de Gilles Ragris et Raul Fernandez
Une production France 3 - Thalas
sa

Voyage en Casamance

« La Casamance c’est mon identité, ma terre naturelle, mon amour ! »

Quand un habitant de Casamance parle de son « pays », c’est toujours avec passion et fierté ! Depuis de longues années, La Casamance attire les touristes qui viennent se prélasser sur les plus belles plages de l’Afrique de l’ouest. Mais quand on s’enfonce plus à l’intérieur des terres, le long du fleuve Casamance, c’est une autre image qui s’offre à nous.
Sur cette terre morcelée, faite d’îles et d’îlots où les conditions de vies sont parfois rudes, vit le peuple Diola, fier et autonome, soucieux de préserver sa culture et son indépendance. Des femmes et des hommes qui incarnent la fierté d’un peuple, soucieux de conserver son intégrité.

Un film d’Antoine Laura, Yvan Bodineau et Marc Salama
Une production Grand Angle Production avec la participation de France Télévisio
ns

Le trésor du Sénégal

« C’est important que les pêcheurs se rendent compte qu’on ne peut pas pêcher n’importe comment. Et quand on a des îlots protégés, ça permet de ravitailler le reste, y’a un écosystème qui s’épanouit, et tout devient possible. »

Haïdar-El-Ali est une personnalité reconnue et respectée pour ses combats dans toute l'Afrique. Depuis 30 ans, il se bat pour protéger l’environnement : il mobilise les villageois, sauve les espèces en danger, replante la mangrove et recrée des oasis de verdure pour les poissons et les oiseaux.

Le Sénégal est un pays de longues traditions maritimes. Le long des côtes et dans les deltas, les hommes et les femmes vivent depuis toujours de la mer : le nombre des pirogues artisanales est incalculable. Et chaque pirogue fait travailler des dizaines de personnes. Le chemin est encore long mais de plus en plus de sénégalais en sont convaincus : leur avenir passe par une prise de conscience écologique.

Un reportage de Gilles Ragris et Olivier Bonnet
Une production France 3 – Thalas
sa

Saint-Louis : caprices d'un fleuve

« L’Afrique est brillante, verticale. Tu n’entends jamais sa plainte, tu n’entends que sa volonté de vivre : c’est une sacrée leçon d’existence ! »

Richard Bohringer, acteur, réalisateur, musicien et grand voyageur est revenu avec Thalassa à Saint-Louis du Sénégal où il a passé une jolie partie de sa vie.
Bohringer, écorché vif, passionné, terriblement attachant… et fou d’Afrique !
Il nous emmène à Saint-Louis du Sénégal où il a découvert ce pays sur le tournage des « caprices d’un fleuve » de Bernard Giraudeau. C’était en 1996.
Entre le Sénégal et Bohringer, le lien ne s’est jamais rompu. Il nous fait rencontrer ses amis et nous embarque pour une superbe balade dans cette ville qui recèle bien des charmes. C'est aussi l'occasion de naviguer sur le fleuve Sénégal et de découvrir ses rivages bordés de villages authentiques.

Un reportage de Loïc Etevenard et Laurent Desvaux
Une production France 3 – Thalas
sa

[France 3] Thalassa (17 octobre 2014) - Sénégal, entre fleuves et océan

Commenter cet article